20/10 : premières photos de Cape Cod…

21 10 2007

hyannisportvoiture.jpg

Euh… comment vous dire…

C’est… splendide !

Il a suffit d’une apparition du soleil en fin d’après midi pour que je réalise que j’avais fait le bon choix de tenter ce voyage.
J’ai pris la voiture et conduit au hazar en direction de la côte.
J’ai d’abord traversé des rues bordées de maisons en bois splendides. Les américains préparent activement halloween alors les maisons sont toutes décorées. On dirait un décors de cinéma, je n’arrive pas à y croire. Etant en compétition avec le soleil qui se couche ici à 18h00, je n’ai pas eu le temps de m’arrêter pour photographier toutes ces maisons mais je vous promet de le faire car c’est extraordinaire !
J’arrive enfin sur un point dégagé et je peux voir l’Océan pour la première fois depuis mon arrivée à Cape Cod. De l’endroit où je suis, la ressemblance avec le Cap Ferret et le Teich est saisissante : des oyats, de la vase, des chenaux, une végétation similaire, une lumière fabuleuse.
Vite ! j’ai peu de temps… je me rends compte qu’il est déjà trop tard pour sortir la grosse artillerie (boitiers moyens formats) alors je me contente du boitier numérique. J’ai juste le temps de faire quelques vues et hop le soleil est déjà passé de l’autre côté de la terre.
Pour voir les photos, cliquez ici

Il est 18h30 et il fait nuit. Je n’ai qu’un donnuts dans l’estomac depuis ce matin alors j’ai assez faim. Je retourne sur Main Street, me gare et décide de tenter le « Röobar ». Accueil impeccable, on me propose de diner au bar ou à une table. Je choisi le bar, plus convivial. La serveuse semble sorti du film « American Beauty ». Elle me demande d’où je suis. Je lui réponds que je viens du même endroit mais de l’autre côté de l’Océan. Elle semble perplexe alors je vais à ma voiture chercher un exemplaire de mon livre. Là elle allucine ! elle appelle l’autre serveuse qui n’en reviens pas non plus. Du coup elles se démènent pour m’indiquer les endroits sympas ou je dois absolument aller. Stéphanie (la plus jeune des deux) me donne des conseils pour contacter le directeur de « la chambre du commerce – ici l’équivalent de l’Office du Tourisme » afin de me faire connaître. Elles ont dévoré le livre, page par page. Elles voulaient même me l’acheter…

roobar02.jpg

Un type se mèle à la conversation. Il ouvre le livre et tombe sur la page de la conche du Mimbeau à marrée haute avec le phare en arrière plan. « This is Cape Cod ! » s’exclame t-il.
Il n’y a plus aucun doute, la ressemblance existe bel et bien.
Il m’offre spontanément sa casquette « Harley Davidson ». Je refuse mais impossible de lui rendre.
Manifestement il veut être pote avec moi. J’ai beau lui dire de parler lentement, rien à faire, il baragouine et je ne comprend que un mot sur 20 ! Tans pis, je le laisse parler dans le vide.
Il pense qu’en France nous sommes tous riches et que les filles sont superbes. Comme quoi les clichés ne sont pas qu’américains !
Je commande un « Lobster Carbonara », comprenez un hommard carbonara ( 15 $)
Je crains le pire…
Jodie m’apporte mon assiette. Je goûte… hummm délicieux !
Il sagit en fait d’un demi hommard grillé avec des fettucini et quelques petits pois (qui n’ont rien de petits…) le tout sous une crème fraiche au cognac et au parmesan.
C’est délicieux ! la cuisson des pates est parfaite.
Je n’en reviens pas.
Je prends un dessert : cheesecake au citron et fraises. Délicieux aussi.
En tout j’en ai pour 35 $ : deux bières + le Hommard + le dessert.
Je laisse le « tip », comprenez le pourboire.

roobar01.jpg

Pour ceux qui ne connaissent pas les USA, sachez qu’ici le pourboire fait parti du mode de vie.
Il est dans la coutume de laisser environ 20 % de pourboire (sauf si on n’est pas satisfait du service). Les serveuses ont donc intérêt à être sympas et efficaces. Je me dis que certaines serveuses de certains établissements nocturnes du Bassin devraient venir faire un pett stage dans le coin… cela les rendrait peut être plus aimables…

Un petit orchestre de jazz avec sax et clarinette anime un peu le début de soirée.

Vers 22h00, le bar se rempli, les trois muciciens s’en vont et laissent place à un DJ. Les clients commencent à danser.
A Cape Cod, les bars ferment à … 1 h du matin ! et pas de discothèque !
Du coup les gens dînent et sortent tôt. Pas plus mal finalement. Cela permet de profiter de la journée du lendemain.

Demain j’attaque sérieusement les prises de vues.

à suivre…


Actions

Informations



Une réponse à “20/10 : premières photos de Cape Cod…”

Laisser un commentaire




la saga dbz !!!!!!!!!!!! |
Jem et les hologrammes |
les gifs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fotos y gifs
| Le Photo Blog
| bloginterdit