Les oubliés du Bassin…

8 02 2009

scottaudenge.jpg

Ils ne sont que 5000 environ à vivre dans cette petite commune au fond du Bassin d’Arcachon, dans cette zone autrefois populaire, que les spécialistes de la com veulent que l’on appelle le « COEUR » du Bassin.

A Audenge, pas de people, pas de parties de pétanque entre « figures du Bassin », pas de « retour de plage » en direct de la radio, pas de député ni de sénateur, même pas un Président de Siba, de Cobas, de Coban ou je ne sais quoi encore…
Juste une maire: Nathalie Leyondre, socialiste isolée au milieu d’une grande majorité de maires UMP, élue lors des dernières municipales par une population désabusée et fatiguée de sentir les odeurs nauséabondes d’une décharge, pardon, un « Centre d’Enfouissement », situé depuis des années en plein milieu de leur commune, dont l’ancien maire s’est vu reproché sa mauvaise gestion, douteuse, semble t-il…

En septembre je vous avais déjà parlé de cette fameuse décharge qui posait problème. (voir l’article de l’époque en cliquant ici)
J’avais même eu une altercation avec le fameux sous-préfet M. Ramon à propos de cette benne contenant des matières radioactives laissées sous un hangar ouvert, sans aucune mesure de protection. Pour lui tout était normal.

A l’époque j’avais été alerté par des habitants d’Audenge sur mon blog et j’avoues que j’avais du mal à imaginer à quel point l’odeur pouvait être si difficile à supporter. Il faut s’en approcher pour le croire !
Après deux heures passées sur place avec des employés de la société Edisit qui m’avaient fait une visite guidée de cette vision d’horreur, je m’étais fait la réflexion que les audengeois devaient être bien désabusés pour ne pas se révolter. Comment peuvent-ils tenir le coup ? comment supportent-ils de vivre fenêtres fermées en plein été et de ne pas pouvoir recevoir de la famille ou des amis chez eux tant la puanteur est insupportable ? combien de personnes malades, dépressives à Audenge ? combien de familles en souffrance ? Il me semble qu’il serait temps de mesurer l’impact sur la population car désormais, en plus d’un drame écologique, on pourrait bien découvrir un drame de santé publique !..

Aujourd’hui, la maire d’Audenge fait le point sur une situation alarmante et en informe ses administrés par une lettre d’information intitulée « Menaces sur la commune » (lire ci-dessous). J’ai envie de lui dire que le titre aurait dû être non pas « Menaces sur la commune » mais « Menace sur le Bassin ».
Ce matin, le journal Sud-Ouest faisait paraître un article signé Sabine MENET.
Sur les faits, tout est dit.
Je vous propose de lire ces documents avant de poursuivre mon blog…

Lettre d’information de Nathalie Le Yondre, Maire d’Audenge:
audengelettremairerecto.jpg audengelettremaireverso.jpg

article Sud-Ouest de Sabine Menet:
articlesudouestcet.jpg

Je me suis donc rendu sur place aujourd’hui en compagnie d’un Audengeois, révolté et épuisé de vivre dans cette odeur épouvantable.
Première constatation : l’endroit n’est pas sécurisé comme il devrait l’être. Le grillage est parfois défoncé. Aucun service de sécurité pour garder le site, pourtant classé SEVESO.
Les lieux, qui ont également subi les assauts de la tempête Klaus, ressemblent à un décor d’apocalypse, totalement irréel et si peu à sa place à seulement quelques 3 ou 4000 mètres des eaux du Bassin.
Le hangar dont la porte a été pulvérisée par la tempête semble abriter une benne jaune semblable à celle contenant les matières radioactives déjà identifiées en septembre 2008.
Le nécessaire avait-il été fait pour évacuer ces déchets où sont-ils encore là ???

dechargeaudenge04.jpg dechargeaudenge03.jpg
dechargeaudenge02.jpg dechargeaudenge01.jpg dechargeaudenge05.jpg

Aujourd’hui, plus que jamais, je me pose beaucoup de questions sur l’avenir du Bassin d’Arcachon.

Car si ces derniers temps je retrouvais un peu d’optimisme après les dernières déclarations du Président du SIBA et le projet de Parc Marin qui semblait en bonne voie, je ne peux que constater l’absence totale de solidarité dans cette affaire aussi grave qu’est la décharge d’Audenge.
Le coût de la réhabilitation du site ? : 20 Millions d’euros !!!
Qui va payer ? certainement pas les modestes habitants de cette petite commune… l’ancien maire ? pour le moment il ne semble même pas inquiété… l’ancienne société d’exploitation du site ? il semble que ces gens-là n’ont pas été poursuivis suffisamment tôt…
Alors, pour bien rappeler son autorité, le sous-préfet Ramon rappelle la loi : c’est l’actuelle maire qui risque la mise en examen ! Belle preuve d’humanisme et
curieuse façon de traiter le problème. D’autant que dans un autre article paru ce jour dans Sud-Ouest, il a quand même la bonne réaction d’appeler les élus à être solidaires. Toujours ce double langage qui lui va si bien… je suppose que cela fait partie de sa fonction.

Les démarches entreprises par Nathalie Le Yondre permettront peut-être de mettre en cause les vrais coupables mais ce sera long, très long et très coûteux.
Pendant ce temps-là, les « jus » des déchets en décomposition risquent bien de continuer à s’écouler et de rejoindre par la nappe phréatique les eaux du Bassin.

Il n’y a qu’une seule solution pour sauver les eaux et l’air du Bassin d’une pollution plus que probable, provoquée soit par les « jus », soit par les « gaz » :
Il faut trouver ces 20 Millions d’euros nécessaires à la réhabilitation du site. et vite !!!
Pour une fois, les élus du Bassin, quelles que soit leurs querelles politiciennes, doivent s’unir et faire preuve de solidarité. Car après tout, ils étaient bien content d’aller déverser les ordures de leurs communes bien au fond du Bassin, là où les touristes et les « people » ne vont jamais…
Devrons aussi participer : l’Etat et le département, qui dépensent l’argent du contribuable avec parfois beaucoup de facilité et si peu de morale (cf. les 9 Millions d’euros dépensés pour financer une cale à bateaux au port de Larros qui permettra à l’entreprise Couach de mettre à l’eau ses prochains yachts de plus de 30 mètres…-source article Sud-Ouest du 07.10.2008- alors même que le propriétaire de cette entreprise se pose régulièrement avec son jet privé sur la petite piste de l’aérodrome de Villemarie…), les 1.275.000 euros attribués pour la prochaine campagne de promotion touristique de la Gironde (parisiens, vous aurez bientôt l’occasion de voir cette campagne affichée en gare de Montparnasse et peut-être qu’en la voyant vous comprendrez et partagerez mon écoeurement…), et toutes ces petites dépenses inutiles, 20 000 euros par ci, 100 000 euros par là… C’est si facile de dépenser l’argent public !

La protection du Bassin devrait être une PRIORITÉ ABSOLUE car faut-il le rappeler, le « fonds de commerce » de ces lieux, que ce soit pour le tourisme, l’ostréiculture, le nautisme, et même l’immobilier, c’est bien sa NATURE, son ENVIRONNEMENT, si attirant et si attachant.

Qui voudra venir se baigner dans une eau polluée ?, qui voudra se promener en vélo sur les belles pistes cyclables d’Arcachon en respirant les gaz d’une décharge à ordure ou d’une usine à papier ?, qui osera alors encore déguster des huîtres ? boire l’eau des Abatilles ?
Ceux qui pensent que la situation n’est en rien préoccupante et que les « alarmistes » sont des écolos illuminés ou encore des « photographes en recherche de publicité », n’auront même pas à rendre des comptes car ils seront les premiers à quitter ce lieu magique quand il ne leur rapportera plus rien.

C’est tellement plus facile et confortable de se taire, de tourner le dos, et de profiter de l’instant présent et de ce que le Bassin a encore à offrir.

Osez lecteurs de ce blog, osez laisser vos commentaires, osez exprimer votre inquiétude ou votre désaccord, mais de grâce, ne restez pas silencieux. Ne cédez pas à la pression de ceux qui souhaitent le silence et qui sont les premiers responsables de cette situation alarmante.

Liens utiles :

Le site de l’association Vigidécharge (pas remit à jour depuis avril 2008…)

Article sur le portail www.bassindarcachon.com

Article sur le blog d’Andernos canal blog (2006)

Un article sur un blog qui date de 2006

L’avis des audengeois sur un site-portail

Lettre ouverte d’un parti politique d’opposition à l’actuelle maire d’Audenge

Infos officielles : http://basol.environnement.gouv.fr


Actions

Informations



11 réponses à “Les oubliés du Bassin…”

1 2
  1. 8 02 2009
    fxbodin (12:32:53) :

    Merci pour ton article qui vaut bien celui des médias officiels et les compte rendus de commissions institutionnelles. Sur les anciennes decharges et les fonds publics gaspillés par nos élus locaux, j’ai bien un autre exemple mais, qu’importe à côté de ce scandale d’Audenge.

  2. 8 02 2009
    johan (15:27:52) :

    honteux est le 1er mot qui me vient a l’esprit! Honteux d’enfoncer la maire de la commune, honteux de laisser faire un tel desastre, honteux….la mauvaise gestion du site! La photo ou tu porte le masque est symbolique.
    Bon courage a Madame le Maire.

    Johan

  3. 8 02 2009
    Guillaume (17:47:04) :

    Inadmissible !!
    A lire ces articles de blog, je me demande pendant combien de temps je pourrai continuer à venir en vacances sur le bassin comme depuis 33 ans !!
    Et que dire de la vie au quotidien des habitants de ce coin de paradis …
    C’est inadmissible de laisser une telle situation perdurer : non pas parce que le site est beau et touristique, mais juste parce que la Terre n’a pas pour vocation a être une décharge !!
    Continuez avec ces photos, elles valent bien plus qu’un long discours

  4. 8 02 2009
    Patrice (21:14:43) :

    Pauvre Bassin !!!..
    Je suis véritablement scandalisé et indigné de lire ces documents et de voir ces photos !!!.. C’est une honte sans nom !!!..

    De plus, comment le sous-préfet peut-il oser se permettre de vouloir ainsi intimider une élue qui a contribué à évincer l’ancien Maire, véritable criminel environnemental qui, dans sa folie (sans doute aidé en cela par quelques subsides pour ses bonnes oeuvres personnelles), prévoyait d’ouvrir de nouveaux sites d’enfouissements sur la commune ?..

    Mais c’est le monde à l’envers, on croit rêver, mais de qui se moque-t’on !?!.. Véritablement, ce scandale est hallucinant à tout point de vue, et mériterait bien une diffusion nationale et une mobilisation de tous pour soutenir Madame Le Maire !!!..
    J’espère de plus, que M. Le Préfet de Gironde saura ramener à la raison son adjoint, véritablement inconscient !!!..

    Bravo pour ton action et ton indignation !!!..

  5. 9 02 2009
    MAYO (02:51:56) :

    Un site classe SEVESO sans surveillance et a l’abandon : Cela fait peur !!!Au dela des clivages politiques, c’est de la responsabilite des elus de mettre en oeuvre les moyens pour regler ce probleme et il serait bon que l’animosite qui regne fasse place a une reelle determination collective car le sujet est present et urgent ! 

  6. 9 02 2009
    Mister Cham (16:19:29) :

    Il est absolument nécessaire d’agir pour sortir le Bassin de cette situation dramatique et lamentable. J’ai repris votre information sur mon blog et je pense qu’une communication à une échelle plus grande n’est pas vaine et mérite d’être tentée. Profitons de l’arrivée de Mme Jouanno à l’écologie et au plan de relance via les investissements de Sarkozy pour réhabiliter ce site putride.

  7. 15 02 2009
    Mathieu (11:19:12) :

    Bonjour Stéphane,
    Je n’avais pas encore pris le temps de lire ton post, mais l’avais marqué d’une étoile dans mon lecteur rss.
    Je viens donc de le lire en ce dimanche matin, et suis complètement abasourdi par l’existence même d’un tel site sur le Bassin. C’est écoeurant. En revanche, je suis vraiment gêné de voir que les seules réelles réactions sur ce sujet ne sont que politiques… Voilà bien un sujet qui se situe, à mon sens, largement au dessus des querelles politiciennes qui ne viennent ici que dévoyer le débat (comme toujours). C’est une problématique d’intérêt général, et je n’arrive pas à comprendre que les autorités locales et nationales, ne priorisent pas ce genre de sujet…
    Que pouvons nous faire en tant que citoyen lambda, maintenant que nous savons ? On ne peut plus l’ignorer en tout cas.
    Merci pour cette alerte!

  8. 15 02 2009
    stephanescotto (13:58:12) :

    Mathieu,
    Merci pour ton commentaire.
    Moi non plus je ne connaissais pas l’existence de cette décharge jusqu’à l’été dernier. Ce sont des ostréiculteurs qui m’en ont parlé la première fois lors de la manif à l’usine Smurfit. Puis un habitant d’Audenge m’a contacté et m’a donné de la documentation. Ensuite, je me suis rendu sur place et j’ai pu visiter le site. Et là j’ai alluciné ! Comment a t-on pu implanter un centre d’enfouissement aussi près des habitation et des eaux du Bassin ?
    Aujourd’hui la situation est catastrophique ! Le risque de pollution est énorme et irréversible car si la nappe phréatique est polluée par les lixiviats, je ne vois pas comment on fera pour réparer cela.
    Quand aux pauvres audengeois, ils sont résignés et ne feront rien.
    Les habitants du Bassin ne mesurent pas la gravité de la situation.
    Et Audenge, c’est loin du Pyla et du Ferret… alors ? pourquoi s’emmerder.
    Moi j’essaye d’alerter mais force est de constater que même dans mon propre entourage, tout le monde s’en fou ! il ne me reste plus qu’à assister impuissant à la déchéance du Bassin.
    Hier matin et hier soir on pouvait sentir les gaz d’Audenge jusqu’à Gujan et même au Moulleau vers 1h du matin… moi je reconnais cette odeur mais les gens pensent que c’est Facture.

    La seule chose à faire, c’est d’attendre la prochaine crise ostréicole. Et si les ostréiculteurs partent manifester à Audenge, alors il faudra que nous y allions tous !

  9. 5 03 2009
    Roger (15:33:03) :

    J’ai décidé de m’installer à Audenge pensant que les problèmes du CET seraient résolus et chaque jour c’est de pire en pire. J’ai choisi cette commune car très proche de la nature après une vie en région parisienne.

    Je trouve les habitants très passifs et il serait temps à l’image de ton blog d’envisager des actions médiatiques (blocage de la route du bassin cet été…) pour se faire entendre.

    Il est important de communiquer et les moyens ne manquent pas.

    Bon courage pour la suite.

    Roger

  10. 5 03 2009
    stephanescotto (16:01:10) :

    Merci pour ton message Roger.

    La solution ne peut venir qu’avec une grosse somme d’argent. Or pour le moment, même si les élus du Bassin se sont déclarés solidaires pour Audenge, on ne voit rien venir…
    Pour accélérer les choses, il faudrait effectivement que les habitants d’Audenge se réveillent et se fassent entendre, comme l’ont fait les ostréiculteurs l’été dernier.
    Mais on voit bien que la population d’Audenge est passive et résignée.
    Moi je ne peux rien faire d’autre que d’informer avec les petits moyens qui sont les miens.
    C’est à vous, les premières victimes de ce désastre, d’agir.
    Vous disposez de documents, photos, vidéos, rapports scientifiques, et la presse locale n’attend que ça de vous suivre dans des actions de sensibilisation.
    Je ne sais pas moi… contactez Pascal Obispo, il parait qu’il s’inquiète de l’environnement sur le Bassin…!

1 2

Laisser un commentaire




la saga dbz !!!!!!!!!!!! |
Jem et les hologrammes |
les gifs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fotos y gifs
| Le Photo Blog
| bloginterdit