Couleur Gironde

14082015

Ce Vendredi 14 août, j’étais l’invité du plateau de Couleur Gironde sur France 3 Aquitaine.

Pendant 6 minutes de direct nous avons pu évoquer ma passion pour le Bassin au travers de mes photographies et de mes livres, mais aussi mes inquiétudes pour l’avenir de ce territoire menacé par l’urbanisation et la démographie galopante.

Image de prévisualisation YouTube



Au JT de TF1 pour parler de l’érosion du littoral

29052015

REPLAY :

stephane_scotto

 

Vaste sujet que celui de l’érosion de notre littoral aquitain et surtout sujet ô combien sensible !

D’un côté les faits que nous pouvons constater : des plages rongées par la mer, des habitation menacées de s’écrouler dans les vagues, et des inondations devenues de plus en plus fréquentes dans certaines citées balnéaires.

D’un autre côté, ceux qui n’ont pas forcément intérêt à ce qu’on en parle : des promoteurs immobiliers qui voudraient bien continuer à profiter de cette manne, quelques acteurs du tourisme qui ne veulent surtout pas que l’on évoque des choses négatives, et bien sûr des maires peu scrupuleux, corrompus, ou tout simplement incompétents, qui ne tiennent pas à ce qu’on les mette en avant face à cette problématique.

Quelques soient les causes de cette érosion de nos côtes, il est clairement établi que nous ne pourrons jamais lutter efficacement et durablement contre la force des éléments naturels. L’Océan reprend ses droits et il semble même demander les intérêts de retard !

La pointe du Cap Ferret ne sera pas sauvée par le charismatique et controversé Benoît Bartherotte. S’il est vrai qu’il parvient à gagner un peu de temps tout en menant ses petites affaires dans les méandres sombres du pouvoir passé ou en place, il ne gagnera pas la guerre qu’il mène depuis 20 ans contre cette satanée montée des eaux. Pas plus que ces milliardaires de l’ile de Nantucket dans le Massachusetts qui regardent impuissants leurs villas à plusieurs millions de dollars se désagréger dans les vagues puissantes, juste en face de nous, mais de l’autre côté de l’Océan.

Et puisque nous n’arriverons pas, semble t-il, à inverser la courbe du réchauffement climatique,  un phénomène qui dure depuis des millénaires mais que notre ère industrielle fait accélérer de manière exponentielle depuis 50 ans, la moindre des décisions serait de nous éloigner des côtes au lieu de nous mettre au bord. C’est du bon sens. Mais comme beaucoup d’autres sujets, notamment liés à l’environnement, le bon sens passe en second plan devant l’argent, et certains lobbies se donnent les moyens de poursuivre leur oeuvre dans une certaine impunité. Pour illustrer mes propos, j’évoquerai le futur projet d’hôtel 5 étoiles avec Casino et parking souterrain sur le front de mer d’Arcachon Place Peyneau (détruisant au passage le musée aquarium le plus ancien au Monde), la construction d’un bâtiment de 200 m de long et 20 m de haut au Petit Port (toujours à Arcachon) et les innombrables nouvelles maisons (pour ne pas dire « maisonnettes ») sur le territoire de Gujan-Mestras, si proches de l’estran. Partout on bétonne, on densifie,  on magouille… Qui paiera la note quand dans 10 ou 20 ans, ces bâtiments seront submergés par les flots ?

Quand le journaliste de TF1 m’a contacté pour participer à ce petit sujet de 6min au JT de Claire Chazal, je lui ai bien précisé que je n’étais pas un spécialiste de la question de l’érosion. Je suis photographe de paysages marins mais pas scientifique. En revanche, je ressens les choses, je les vois évoluer sans pour autant pouvoir dire exactement dans quelles proportions. Et même si les spécialistes diront à juste titre qu’on ne peut pas sérieusement parler de ce sujet en 6 minutes, je pense personnellement, que toutes les occasions d’évoquer des sujets aussi importants, doivent être saisies. Dans ce supplément du JT de TF1, le sujet sur l’érosion du littoral était à la fois trop court et à la fois assez long pour toucher et sensibiliser les 8 millions de téléspectateurs de Claire Chazal. Et c’est cela qui compte avant tout. Cela permettra peut-être d’obtenir plus d’oreilles attentives dans des sujets plus complets ou des actions locales.

Sur le plan technique, le tournage devait au départ s’effectuer en hélicoptère. Finalement, pour des raisons de budget je suppose, nous avons tourné avec deux ULM. Je suis monté avec Michel Boudigues, et Christophe, le cadreur de TF1 s’est installé à côté d’Olivier Chaldebas, avec qui je vole aussi assez souvent. La difficulté a été de gérer le son. Impossible de m’interviewer puisque j’étais le seul passager possible à bord de l’ULM rouge de Michel. Et le cadreur ne disposait pas d’un enregistreur de son indépendant que j’aurais pu emporter avec moi. Inutile de vous préciser que le micro HF ne passe pas entre les deux ULM. Nous avons donc décidé d’enregistrer ma voix sur un canal à part, le cadreur récupérant mon dialogue dans son propre casque ! système D qui a ses limites et que nous ne pouvions pas poursuivre dans la « zone Cazaux », surtout ce jour là où l’activité militaire était assez intense. Nous avons donc fait ce que nous pouvions et avec les moyens du bord. Finalement le résultat n’est pas si mal et les images sont belles. Et pour moi, la satisfaction de n’avoir consommé qu’à peine 20 litres de super sans plombs pour l’ensemble du vol. Quand on sait qu’un hélico consomme 180 litres de carburant à l’heure, on peut se réjouir d’avoir eu un impact carbone quasi nul pour un reportage qui, de manière indirecte, nous alarme sur le réchauffement climatique.

Coincidence incroyable pour moi qui suis un amoureux de Cape Cod et des iles de MV et Nantucket, Claire Chazal nous proposait également un reportage sur le phare de l’ile de Martha’s Vineyard qui a dû être déplacé de 30 mètres à cause de l’érosion. Un phare que j’ai moi même photographié à plusieurs reprises, y compris en aérien !

 

REPLAY :

phare de Gay Head

 

Et quelques photos des coulisses du tournage :

1497598_10155504513020408_1465280156054971754_n 10363752_10155504513195408_787322602871415383_n 11109279_10155504513140408_6512920710503040211_n 11137133_10155504513390408_4152500383639899139_n 11234861_10155504513320408_5667045255896010451_n

 




Publié sur National Géographic

8122014
Publication sur le blog de National Geographic

Publication sur le blog de National Geographic

 

Ce matin, j’ai reçu un mail d’un des rédacteurs américains du blog de National Geographic qui me prévenait qu’une de mes photos aériennes du Bassin d’Arcachon avait retenu son attention pour figurer en 1ère position dans une sélection de vues aériennes de la semaine.

Même si ce genre de publication n’est pas directement rémunératrice, c’est toujours plaisant et valorisant de savoir qu’une de mes photographies a retenu l’attention d’un éditeur qui voit passer chaque jour sur son écran des centaines de photos magnifiques provenant des photographes du Monde entier.

Il s’agit d’ une vue aérienne à l’embouchure de la Leyre, prise pendant le tournage de Thalassa.




Thalassa « Les Amoureux du Bassin » encore et encore…

20102014

La diffusion du film de Philippe Lespinasse fut un succès. Regardé par des millions de téléspectateurs, le reportage a ensuite envahi les écrans d’ordinateurs et de tablettes par la magie du replay.

Si vous ne l’avez pas vu ou que vous voulez le revoir il est disponible en entier sur Youtube.

Je vous ai également préparé une sélection des passages qui me concerne. 15 minutes de pure bonheur grâce au réalisateur et à l’équipe de Antipode Productions (entreprise bordelaise, petit détail qu’il me semblait intéressant de préciser).

Bon vol !

Image de prévisualisation YouTube

 

Film entier (deux heures)

Image de prévisualisation YouTube



Les Amoureux du Bassin dans Thalassa !

5092014
Image de prévisualisation YouTube

C’est ce soir Vendredi 5 septembre que je vous emmène en balade sur le Bassin dans la célèbre émission Thalassa sur France 3 à 20h45.

Le réalisateur Philippe Lespinasse est venu avec son équipe pendant un an réaliser un film de 2 heures consacré à plusieurs personnages qui ont tous une manière à eux d’aimer ce petit paradis.

En ce qui me concerne je vous emmènerai à bord de l’ULM de Michel Boudigues pour des prises de vues exceptionnelles, notamment au dessus du delta de la Leyre. Nous irons aussi au petit matin en bateau et en paddle faire des photos dans les esteys de l’Ile aux Oiseaux.

Vous pourrez découvrir également d’autres personnages telles qu’un charpentier, des ostréiculteurs qui élèvent des huîtres naturelles, des plongeurs qui vous emmèneront explorer la faune sous marine dans les blockaüs, et des pêcheurs de bars, rustres et attachants, sans oublier le controversé Benoît Bartherotte.

J’espère que vous apprécierez autant de voir ce reportage que j’ai apprécié de participer à ce tournage.

Bon Thalassa !

Image de prévisualisation YouTube



Une série TV sur le Bassin !

1042013

Désormais ce ne sera plus un secret.

je vous invite à lire l’article pour comprendre de quoi il s’agit exactement.

une série Tv tournée sur le Bassin d'Arcachon

article sur la nouvelle série TV Marrée Basse




La vente aux enchères

11052012

La vente aux enchères organisée par l’Agence de communication bordelaise Exigences au profit de la Banque Alimentaire, s’est donc déroulée jeudi 10 mai en soirée dans le hangar de l’association caritative.

15 artistes bordelais ont confié 47 oeuvres afin de permettre le financement d’un camion frigorifique.

Animée par le Commissaire Priseur Alain Briscadieu, la vente a débuté à 20h00 devant un public éclectique d’amateurs d’Art, de chefs d’entreprises bordelais et de bénévoles associatifs.

Un bilan positif puisque la quasi totalité des oeuvres ont trouvé acquéreur.

Mes 4 photographies sont toutes parties au dessus de leur prix de réserve, ce qui a permis à la Banque Alimentaire de Bordeaux de récupérer 1200 €

Ce fut assez étonnant pour moi de voir mes photographies se vendre en dehors du contexte de ma galerie.

Je remercie les organisateurs de m’avoir proposé de participer à cette opération. Une expérience intéressante que j’espère bien renouveler.

Je vous propose cette petite vidéo de la vente de mes 4 photos.

http://www.dailymotion.com/video/xqrd3i

 




Enfin LIBRES !!!

29062011

otagesbd.jpg

La nouvelle est tombée en début d’après-midi et ce fut un soulagement.

Partis faire leur travail de reporters en Afghanistan, Hervé Guesquière et Stéphane Taponier et leurs accompagnateurs étaient retenus en otage depuis 18 mois !

Leur histoire m’avais touché car je suis très attaché à la liberté d’expression et bien sûr à la liberté de la presse. La polémique qui avait suivit leur capture m’avait profondément choqué.
En juillet 2010, j’ai décidé de demander à Reporter sans Frontières une affiche pour pouvoir l’exposer devant ma galerie. Je m’étais dit que puisque j’étais obligé de mettre quelque chose d’imposant sur le trottoir pour empêcher les clientes de la boutique voisine de squatter devant ma galerie, autant le faire de manière utile et rappeler aux touristes que loin de ce paradis des hommes sont prisonniers alors qu’ils tentaient de nous informer.
photo5bd.jpg

Depuis que la galerie a fermé ses portes il y a une semaine j’avais accroché l’affiche devant la porte pour qu’elle soit encore plus lisible.
Je m’étais dit que ce serait formidable si je pouvais la décrocher avant de quitter les lieux définitivement dans quelques jours…

… et le miracle s’est produit !

Dès que j’ai eu l’info j’ai filé à la galerie et j’ai accroché un panneau « libres » sur l’affiche. Les promeneurs n’en revenaient pas…

Ce soir, j’ai donc décroché l’affiche de manière définitive.

Je suis obligé d’y voir un symbole. Ils ont été libérés en même temps que moi… en quelques sortes…




Le Bassin d’Arcachon, un paradis menacé

19032011

Merci à toutes celles et tous ceux qui sont venus ce soir à l’Olympia pour assister à la projection de ce documentaire.

Pour les autres, voici la séance de rattrapage…

http://www.dailymotion.com/video/xhp3ce

N’hésitez pas à faire circuler ce document au travers des médias sociaux afin qu’il puisse participer à développer une conscience collective auprès des amoureux du Bassin.

 




Projection de mon documentaire « Le Bassin d’Arcachon, un paradis menacé »

18032011

Depuis 2006 je m’intéresse aux problèmes environnementaux du Bassin.

J’ai suivi la crise ostréicole en 2007 et 2008 et j’ai cherché à comprendre…

Mon enquête ma emmené au Wharf, à l’usine Smurfit, au CET d’Audenge, mais ce ne sont pas les seules causes de pollution qui menacent l’équilibre de notre plan d’eau, sur lequel repose toute notre économie…
Ce soir, je termine le montage de ce documentaire de 25 minutes que je repoussais depuis plus d’un an.

Suite aux « fouloneries » dont j’ai été victime et qui ont entraîné la fermeture de ma galerie, j’ai enfin pu trouver le temps nécessaire à organiser toutes ces images vidéos que j’avais accumulé.

Je vous propose donc de venir assister à la première projection de :

« Le Bassin d’Arcachon, un paradis menacé »

paradismenac20x30bd.jpg

demain vendredi 18 mars à 20h30 à l’Olympia d’Arcachon (entrée gratuite).

Ce film sera projeté en introduction du meeting de Vital Baude, candidat Europe Ecologie aux cantonales d’Arcachon, que je soutiens pour son honnêteté, ses convictions et l’action qu’il mène depuis déjà quelques années pour la sauvegarde de notre patrimoine naturel et historique.

Néanmoins, si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas assister au meeting, vous pourrez bien entendu quitter la salle après la diffusion. Personne ne vous le reprochera.

J’espère que vous serez nombreux à pouvoir venir.
Pour les autres, il y a aura des séances de rattrapages…

à bientôt







la saga dbz !!!!!!!!!!!! |
Jem et les hologrammes |
les gifs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fotos y gifs
| Le Photo Blog
| bloginterdit