• Accueil
  • > Le livre: "Balade en altitude"

500 000 !

8052009

Nous avons dépassé les 500 000 pages imprimées !

Le calcul est simple :

le livre contiens 224 pages

4000 exemplaires x 224 pages =896 000 pages à imprimer !

Une feuille contient 8 pages et une palette contient 2000 feuilles.

http://www.dailymotion.com/video/x97xoe

Aujourd’hui jour férié, je suis au « cul de la machine » avec Walérian, le conducteur qui est là depuis… 5 h 00 du matin (et oui, c’est ça « la France qui se lève tôt » !)  :-)




C’est reparti !!!

7052009

Après trois heures seulement de sommeil dans un hôtel sordide (le plus proche de l’imprimerie), me revoici donc à 8h00 ce matin au « cul de la machine » pour la suite…

Les palettes de pages imprimées s’accumulent dans le hangar et je commence à me demander ce que je vais faire de tout ça :-)

Dans cette vidéo, vous me voyez en plein débat avec William (l’opérateur de ce matin) en train de chercher un compromis de couleur pour une photo panoramique qui, je le savais d’avance, poserait problème…

http://www.dailymotion.com/video/x97o5b

Dans une heure nous allons imprimer la jaquette et la couverture de l’ouvrage. Un moment délicat ou l’erreur n’est pas permise !




ça « roule »…

7052009

00h40 : 64 000 pages du livre sont déjà sorties de la machine, soigneusement rangées sur leurs palettes en attente d’un camion qui viendra les enlever pour les emmener dans un autre atelier où les pages recevront un verni de protection.

http://www.dailymotion.com/video/x97j5r

Sur cette vidéo, le conducteur machine installe une plaque gravée correspondante à une couleur.

http://www.dailymotion.com/video/x97j0p

Dans la vidéo suivante vous allez suivre le cheminement du papier du début à la fin de l’impression :

http://www.dailymotion.com/video/x97j5a

Et c’est pas fini… cela va être comme ça jour et nuit jusqu’à vendredi soir !

Je pense aller me coucher pour quelques heures de sommeil vers 3 h00 du matin…




Accouchement tout en douceur

6052009

Et voilà, à l’heure prévue, le bébé commence à sortir…

Tout d’abord, une anecdote vraiment rigolote…    :

Pour ne pas gacher trop de papier lors du premier calage des couleurs, l’opérateur a utilisé des pages mal imprimées d’un précédent livre de Yann Patrick qui va sortir dans les jours prochains : « Portraits, Héros anonymes ». il s’agit d’une série de portraits de héros encore en vie du Débarquement de Normandie. Et je découvre donc une superposition de quelques pages de son livre sur le mien. Et là, par un hasard incroyable, une photo de parachutistes dans le ciel de Normandie se superpose avec ma photo de la Dune du Pilat et des bunkers du Petit Nice !!!

Je décide d’emporter la page et je l’exposerai à la soirée de lancement de mon livre pour que vous puissiez voir ça. En attendant, regardez cette vidéo:

http://www.dailymotion.com/video/x97h5x

Puis, il sort une première série avec ses corrections. C’est déjà presque parfait. Il faut dire que le conducteur machine de cette nuit est Premier Ouvrier de France ! plutôt rassurant pour moi. Il effectue encore quelques corrections car je lui propose de rajouter encore un peu de jaune et de réchauffer un peu cette première série de pages.

http://www.dailymotion.com/video/x97h7a

Cette fois c’est bon ! le dosage des couleurs est parfait. Il lance la machine pour 2000 cahiers, puis encore 2000 !

On va maintenant pouvoir passer au cahier suivant… et ce sera comme ça toute la nuit…

http://www.dailymotion.com/video/x97h9p

 

 




les plaques d’impression

6052009

19h00 : les plaques d’impression sortent de la gravure.

Une plaque par couleur (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) , soit 4 plaques pour un cahier.

Un cahier comprend plusieurs pages.

Pendant ce temps le conducteur machine prépare l’impression…

http://www.dailymotion.com/video/x97fjl




Impression du livre 1 er épisode

6052009

18h00 : fin des ultimes correctionssur épreuves sorties au traceur en basse définition.

http://www.dailymotion.com/video/x97ec1




On imprime !!!

5052009

Ca y est, c’est parti !

maquette01bd.jpg

Dès demain mercredi je serai à l’imprimerie Escourbiac pour… IMPRIMER le livre !

Après avoir travaillé jour et nuit pendant 3 semaines pour respecter le planning d’impression et de reliure, ce sera demain le jour de vérité…
Je vais enfin savoir si la chromie des 220 photos respectera les couleurs initiales de mes prises de vues.

Je pars donc demain matin pour Graulhet dans le Tarn.
Dès le début d’après-midi le conducteur machine lancera l’impression de la couv et de la jaquette.

Pendant ce temps là, je relierai et re-vérifierai une énième fois la sortie « traceur » permettant de visualiser sur papier, à l’échelle, mais en basse définition, tout le livre. Avec toujours la crainte de trouver des fautes d’orthographe ou de frappe qui auraient échappé aux multiples re-lectures…

Vous allez pouvoir suivre l’impression du livre presque en direct puisque je réaliserai au fur et à mesure des petites vidéos que je posterai sur les pages de ce blog, même en pleine nuit ! mais aussi sur le groupe Facebook que je vous invite à rejoindre si ce n’est déjà fait. (groupe:  » Bassin d’Arcachon – balade en altitude – le livre »)

Donc vous l’avez compris, plus question de faire marche arrière, le livre sortira bien à la date prévue, soit le 5 juin (journée Mondiale de l’Environnement et jour de la sortie du film HOME de Yann-Arthus Bertrand, produit par Luc Besson).
Une grande soirée ( qui grâce à la furieuse équipée Nico-Edouard et Steph, s’annonce mémorable) , sera donnée à l’occasion au restaurant-bar Aïtza au Pyla. Elle vous sera confirmée en temps voulu.

J’en profite pour vous rappeler, qu’il ne vous reste que quelques jours pour profiter du tarif avantageux de la souscription et du poster collector. CLIQUEZ ICI pour obtenir les infos.
Pour les presque 200 personnes qui ont déjà souscrit, je vous remercie pour votre confiance et vos encouragements car, croyez moi, je n’ai jamais autant dépensé d’énergie dans un projet !




Le livre « Balade en altitude » : phase finale !

2052009

scottoulm.jpg

Cette fois on peut dire que nous sommes proches de la sortie de l’ouvrage.
Je me suis rendu cette semaine à l’imprimerie Escourbiac à Graulhet dans le Tarn afin de réaliser la mise en page définitive du livre mais aussi de travailler la chromie sur les 224 photographies !

escourbiac.jpg

Comme toujours, l’équipe de Escourbiac a été accueillante et aux petits soins avec moi.
Pascal Perron, maquettiste a remarquablement bien travaillé sur la mise en page et Christophe a bien assuré la délicate conversion RVB/CMJN.

31168772091932066038932015636107946308n.jpg

Je paufine désormais quelques pages, relie les textes à la chasse de fautes d’orthographes et de « coquilles », et j’apporte quelques améliorations à la mise en page, aidé pour cela par quelques volontaires.

Dès lundi, le livre sera « flashé » et l’impression est prévue pour le 6 et le 7 mai. Je me rendrai sur place pour contrôler la qualité, au « cul de la machine » !

Une fois imprimé, les 4000 exemplaires des 224 pages, soit 8 tonnes de papier, seront transportées chez le relieur Devel en Dordogne.
Pour le moment, n’ayant pas pris de retard, le livre est toujours prévu pour le 5 juin… si toutefois je parviens à réaliser le DVD dans les temps.
Dans le cas contraire, la sortie du livre sera décalée de une semaine.

Il ne vous reste que quelques jours pour souscrire à l’ouvrage et bénéficier du tarif de 45 € au lieu de 49 € et obtenir le poster collector.
Je rappelle qu’il est possible de payer via Paypal ou par chèque, ou encore de passer directement à la boutique-galerie à Arcachon.




Un vol surprenant !

13042009

Nous sommes le lundi de Pâques et, contre toute attente, il fait beau.

Un petit vol-photo s’impose donc !

Rendez-vous est pris avec Michel Boudigues à l’aérodrome pour 17h30. Nous installons avec beaucoup de précautions la petite caméra-paluche qui va me permettre de filmer le vol pour le dvd du prochain livre.

Nous décollons à 18h00. Michel me préviens: « tu vas voir, c’est incroyable, le banc d’arguin est coupé en deux »

« mais quest-ce que tu me racontes encore Michel ?! » lui répondis-je…

Nous décollons par « Whisky » c’est à dire vers la Dune du Pilat. Une fois au dessus de la Dune je suis stupéfait !!!

Je vous laisse regarder les photos. Et cette fois ci ce n’est pas un poisson d’avril !

arguinbd03.jpg  arguinbd01.jpg

Nous contournons le Banc d’Arguin puis nous longeons la côte jusque Arcachon ou je m’efforce de trouver quelques jolies villas d’époque pas trop entourées de béton. Il y a là quelques « résistants » au bétonnage et c’est agréable pour les yeux…

arcachonbd01.jpg
Puis nous essayons de prendre deux chalutiers qui sortent du port. Il me parait important dans le livre de ne pas oublier l’activité pêche et la criée, aujourd’hui en difficulté.

Nous poursuivons vers le port de la Teste. Alors là c’est difficile car nous n’avons pas le droit de le survoler en dessous de 5000 pieds, ce qui est beaucoup trop haut pour mes photos. Nous tentons plusieurs passages au plus près et finalement le résultat n’est pas si mal… (à découvrir dans le livre…)
Puis nous longeons les ports ostréicoles… le Rocher, La Hume, Meyran, Larros, avec sa formidable cale à bateaux à 9 millions d’euros (merci le CG33 !) du contribuable qui ne servira jamais à rien puisque les yacht Couach de 50 mètres ne verront surement jamais le jour…

calecouachbd01.jpg
Il commence à faire très froid. A vrai dire je suis gelé. Nous volons depuis 80 minutes et je commence même à avoir un peu la gerbe… alors nous décidons de rentrer. Atterrissage en douceur comme d’habitude.

Prochain vol : dès qu’il fait beau. Objectifs : Près salés, Le Teich, Andernos, Arès, ls ports ostréicoles du Cap Ferret et le phare. Et si je pouvais avoir un arc-en-ciel vu du ciel, ce serait un bonheur pour finir ce livre « Balade en altitude »…

http://www.dailymotion.com/video/x8z4qg




Article Sud Ouest sur le prochain livre

13042009

Lundi 13 Avril 2009

UN ARCACHONNAIS ÉDITE SA BALADE EN ULM. Stéphane Scotto publie un livre de plus de 200 photos, fruit d’un travail de trois ansLe Bassin vu du cielStéphane Scotto a installé son objectif à bord de l’ULM de Michel Boudigues. (photo s.m.)

9060989.jpg
Cela fait plus de trois ans que le photographe arcachonnais, Stéphane Scotto, a installé son objectif à bord de l’ULM de Michel Boudigues à l’aérodrome Villemarie de La Teste-de-Buch. Ayant accumulé des centaines d’heures de vol et des milliers de clichés, celui qui, il y a deux ans, sortait son premier beau livre dédié au Bassin, « Rencontre avec la lumière », a récidivé et signé « Balade en altitude ».« C’est le livre « African air » de George Steinmetz qui a servi de déclencheur à mon projet », explique-t-il. S’inspirant du format de ce livre dédié aux paysages africains vus du ciel et renouant avec son premier opus sorti en 18 x 39 cm, il s’est attaqué cette fois-ci au modèle 24 x 32 cm.Tous les aspects du Bassin« C’est un livre de photos, avec plus de 200 clichés pleine page. » Des clichés réalisés au moyen format argentique et au numérique pris à différentes altitudes – entre 150 et 3 000 pieds, soit entre 50 et 1 000 mètres d’altitude – à différentes saisons et en différents endroits du Bassin.
« J’aborde tous les thèmes et pas forcément les plus esthétiques », explique le photographe qui alterne des vues du port d’Arcachon avec sa multitude de bateaux, des rivages urbanisés et des images à couper le souffle de l’île aux Oiseaux ou du banc d’Arguin. Un dernier lieu immortalisé depuis 2005 jusqu’au lendemain de la tempête.
« C’est effarant », résume Michel Boudigues en évoquant la mobilité de cette langue de sable qui se déplace inexorablement du Cap-Ferret vers les plages océanes de La Teste-de-Buch.
Et le pilote qui vit le Bassin en permanence à bord de son ULM d’expliquer le redécouvrir. « Depuis que j’ai vu les photos de Stéphane, j’ai appris à regarder les choses plus en détail. Je trouve le bassin d’Arcachon merveilleux en général, mais là je le trouve merveilleux en particulier. »
Stéphane Scotto confesse lui aussi son sentiment d’être spectateur. « J’ai une vision plus dense. Je prends la mesure de la grandeur des lieux. En altitude, on passe en l’espace de cinq minutes d’un paysage de désert à celui d’une forêt, puis d’une lagune et de prés salés. C’est je crois ce qu’apporte le livre. La densité du Bassin. »
Documentaires en DVD
Une densité appuyée par une série de textes du naturaliste Tom Perrin, livrés à part des images. Le livre « Balade en altitude » fait actuellement l’objet d’une souscription (1).
Sa sortie est prévue pour le 5 juin à 4 000 exemplaires. Il sera accompagné d’un DVD réalisé par Stéphane Scotto. « J’ai eu une démarche documentaire pour parler des enjeux environnementaux du bassin d’Arcachon », explique-t-il en précisant que ce point de vue n’est pas militant, contrairement à son blog.
Crise de l’ostréiculture, plaisance traditionnelle, gemmage sont au programme. De même que l’histoire de Michel Boudigues qui fut, il y a vingt ans, le seul rescapé d’un crash d’avion. Accident qui lui coûta une jambe et changea le sens de sa vie.
(1) Les souscripteurs payent l’ouvrage moins cher avant sa sortie (prix de vente grand public : 49 euros) et bénéficient d’un poster pliable permettant de voir le Bassin à marée haute et marée basse.

Renseignements sur www.stephanescotto.com
Auteur : sabine menet
s.menet@sudouest.com







la saga dbz !!!!!!!!!!!! |
Jem et les hologrammes |
les gifs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fotos y gifs
| Le Photo Blog
| bloginterdit