Premières photos aériennes de la saison et découverte d’un Banc d’Arguin méconnaissable…

19042010

Il fallait que je photographie des terrains dans la zone industrielle en urgence samedi.

Pensant ne faire qu’un petit vol, j’emmène le strict nécessaire pour ce genre de photos, à savoir mon boitier numérique Canon EOS 5 D avec un zoom standard adapté à la situation.
J’ai rendez-vous avec mon ami pilote Michel Boudigues à 13h00 à l’aérodrome.

J’avais pris soin d’imprimer une vue satellite de la ZI de la Teste et de marquer le bâtiment et les trois terrains à photographier.
Petit briefing avec Michel qui est fier de me montrer son nouveau tableau de bord électronique digne d’un avion de ligne !

ulmbd.jpg

Nous décollons et sommes très vite au dessus de la voie rapide dans le secteur de la Hume afin de raliser des vues permettant d’identifier le bâtiment avec la Dune du Pilat au loin.
Nous sommes un peu surpris par les effets de « pompe » qui chahutent pas mal l’ULM.  » Ca tabasse fort  » comme dit souvent Michel.

zibd.jpg

En un peu plus de trente minutes les photos sont dans la boite et Michel amorce son approche pour atterrir par « Whisky » ( il s’agit du nom de la piste côté Dune du Pilat ).

Là j’aperçois le Banc d’Arguin et constate des changements radicaux.
Je demande à Michel de renoncer à atterrir et de foncer vers le Banc afin d’aller voir ça de plus près.
arguinavril201002bd.jpg arguinavril201007bd.jpg

Incroyable !!! je n’en crois pas mes yeux !
C’est vrai que chaque année, le Banc d’Arguin évolue, des nouvelles conches apparaissent ou disparaissent mais là la transformation est impressionnante !

Nous décidons donc de faire le tour complet et je réalise donc une dizaine de photos.
Quel dommage que je n’ai pas pris le boîtier moyen format Mamiya 7 !…

arguinavril201005bd.jpg arguinavril201001bd.jpg arguinavril201004bd.jpg arguinavril201013bd.jpg arguinavril201014bd.jpg arguinavril201012bd.jpg arguinavril201015bd.jpg

Dans sa nouvelle mouture 2010, le Banc d’Arguin est en tout cas plus esthétique. Les plaisanciers vont aussi, je pense apprécier, les nouvelles petites conches qui se sont formées au Sud et les petits esteys qui serpentes en plein milieu de cette bande de sable vierge. Mais pour profiter du plaisir de se sentir sur un lagon, il faudra aussi redoubler de vigilance quand aux marées car l’accès est devenu plus subtil…

J’ai hâte que mon bateau Cape Cod 1 soit vite remit à l’eau afin d’aller voir ça de plus près…




Lancement du livre  » Balade en altitude « 

8062009

Le livre sera disponible dans les points de vente à partir de vendredi 12 juin 2009 pour le Sud Bassin et à partir du mardi 16 juin pour tous les autres points de vente en Gironde.

La soirée de lancement aura lieu samedi 13 juin 2009 de 18h45 à 20h30, au Bâ-bar, restaurant HAITZA, place Louis Gaume (juste avant la Corniche) au Pyla.

cliquez ici pour afficher le plan

Apéro-tapas et dégustation d’huîtres (si les souris ne meurent plus…) dans une ambiance simple et conviviale.

Lors de cet évènement, la photo Aérienne la Plus Longue du Monde réalisée au cours de l’été 2006 sera exposée (enfin… si on trouve assez de place…)

Vous pourrez également acheter le livre au tarif « souscription » avec le poster colector (dernier délais pour en bénéficier!)

Un tirage au sort sera effectué avec tous les bulletins de souscription. Le ou la gagnante se verra offrir un tour du Bassin en ULM !

Vous rencontrerez le pilote Michel Boudigues, Tom Perrin auteur des textes, et Tanguy de Lanlay qui a signé deux reportages du DVD.

Je vous recommande ensuite de poursuivre la soirée au restaurant (excellentes grillades au feu de bois).

Une soirée sur le thème « Brazil » est organisée au Bâ-Bar juste après. Au programme : Salsa et mojitos !

 

Enjoy !
 




Un vol surprenant !

13042009

Nous sommes le lundi de Pâques et, contre toute attente, il fait beau.

Un petit vol-photo s’impose donc !

Rendez-vous est pris avec Michel Boudigues à l’aérodrome pour 17h30. Nous installons avec beaucoup de précautions la petite caméra-paluche qui va me permettre de filmer le vol pour le dvd du prochain livre.

Nous décollons à 18h00. Michel me préviens: « tu vas voir, c’est incroyable, le banc d’arguin est coupé en deux »

« mais quest-ce que tu me racontes encore Michel ?! » lui répondis-je…

Nous décollons par « Whisky » c’est à dire vers la Dune du Pilat. Une fois au dessus de la Dune je suis stupéfait !!!

Je vous laisse regarder les photos. Et cette fois ci ce n’est pas un poisson d’avril !

arguinbd03.jpg  arguinbd01.jpg

Nous contournons le Banc d’Arguin puis nous longeons la côte jusque Arcachon ou je m’efforce de trouver quelques jolies villas d’époque pas trop entourées de béton. Il y a là quelques « résistants » au bétonnage et c’est agréable pour les yeux…

arcachonbd01.jpg
Puis nous essayons de prendre deux chalutiers qui sortent du port. Il me parait important dans le livre de ne pas oublier l’activité pêche et la criée, aujourd’hui en difficulté.

Nous poursuivons vers le port de la Teste. Alors là c’est difficile car nous n’avons pas le droit de le survoler en dessous de 5000 pieds, ce qui est beaucoup trop haut pour mes photos. Nous tentons plusieurs passages au plus près et finalement le résultat n’est pas si mal… (à découvrir dans le livre…)
Puis nous longeons les ports ostréicoles… le Rocher, La Hume, Meyran, Larros, avec sa formidable cale à bateaux à 9 millions d’euros (merci le CG33 !) du contribuable qui ne servira jamais à rien puisque les yacht Couach de 50 mètres ne verront surement jamais le jour…

calecouachbd01.jpg
Il commence à faire très froid. A vrai dire je suis gelé. Nous volons depuis 80 minutes et je commence même à avoir un peu la gerbe… alors nous décidons de rentrer. Atterrissage en douceur comme d’habitude.

Prochain vol : dès qu’il fait beau. Objectifs : Près salés, Le Teich, Andernos, Arès, ls ports ostréicoles du Cap Ferret et le phare. Et si je pouvais avoir un arc-en-ciel vu du ciel, ce serait un bonheur pour finir ce livre « Balade en altitude »…

http://www.dailymotion.com/video/x8z4qg




Article Sud Ouest sur le prochain livre

13042009

Lundi 13 Avril 2009

UN ARCACHONNAIS ÉDITE SA BALADE EN ULM. Stéphane Scotto publie un livre de plus de 200 photos, fruit d’un travail de trois ansLe Bassin vu du cielStéphane Scotto a installé son objectif à bord de l’ULM de Michel Boudigues. (photo s.m.)

9060989.jpg
Cela fait plus de trois ans que le photographe arcachonnais, Stéphane Scotto, a installé son objectif à bord de l’ULM de Michel Boudigues à l’aérodrome Villemarie de La Teste-de-Buch. Ayant accumulé des centaines d’heures de vol et des milliers de clichés, celui qui, il y a deux ans, sortait son premier beau livre dédié au Bassin, « Rencontre avec la lumière », a récidivé et signé « Balade en altitude ».« C’est le livre « African air » de George Steinmetz qui a servi de déclencheur à mon projet », explique-t-il. S’inspirant du format de ce livre dédié aux paysages africains vus du ciel et renouant avec son premier opus sorti en 18 x 39 cm, il s’est attaqué cette fois-ci au modèle 24 x 32 cm.Tous les aspects du Bassin« C’est un livre de photos, avec plus de 200 clichés pleine page. » Des clichés réalisés au moyen format argentique et au numérique pris à différentes altitudes – entre 150 et 3 000 pieds, soit entre 50 et 1 000 mètres d’altitude – à différentes saisons et en différents endroits du Bassin.
« J’aborde tous les thèmes et pas forcément les plus esthétiques », explique le photographe qui alterne des vues du port d’Arcachon avec sa multitude de bateaux, des rivages urbanisés et des images à couper le souffle de l’île aux Oiseaux ou du banc d’Arguin. Un dernier lieu immortalisé depuis 2005 jusqu’au lendemain de la tempête.
« C’est effarant », résume Michel Boudigues en évoquant la mobilité de cette langue de sable qui se déplace inexorablement du Cap-Ferret vers les plages océanes de La Teste-de-Buch.
Et le pilote qui vit le Bassin en permanence à bord de son ULM d’expliquer le redécouvrir. « Depuis que j’ai vu les photos de Stéphane, j’ai appris à regarder les choses plus en détail. Je trouve le bassin d’Arcachon merveilleux en général, mais là je le trouve merveilleux en particulier. »
Stéphane Scotto confesse lui aussi son sentiment d’être spectateur. « J’ai une vision plus dense. Je prends la mesure de la grandeur des lieux. En altitude, on passe en l’espace de cinq minutes d’un paysage de désert à celui d’une forêt, puis d’une lagune et de prés salés. C’est je crois ce qu’apporte le livre. La densité du Bassin. »
Documentaires en DVD
Une densité appuyée par une série de textes du naturaliste Tom Perrin, livrés à part des images. Le livre « Balade en altitude » fait actuellement l’objet d’une souscription (1).
Sa sortie est prévue pour le 5 juin à 4 000 exemplaires. Il sera accompagné d’un DVD réalisé par Stéphane Scotto. « J’ai eu une démarche documentaire pour parler des enjeux environnementaux du bassin d’Arcachon », explique-t-il en précisant que ce point de vue n’est pas militant, contrairement à son blog.
Crise de l’ostréiculture, plaisance traditionnelle, gemmage sont au programme. De même que l’histoire de Michel Boudigues qui fut, il y a vingt ans, le seul rescapé d’un crash d’avion. Accident qui lui coûta une jambe et changea le sens de sa vie.
(1) Les souscripteurs payent l’ouvrage moins cher avant sa sortie (prix de vente grand public : 49 euros) et bénéficient d’un poster pliable permettant de voir le Bassin à marée haute et marée basse.

Renseignements sur www.stephanescotto.com
Auteur : sabine menet
s.menet@sudouest.com




Le Banc d’Arguin avance !

1042009

Et bien voilà, ça y est.
Il avançait chaque année un peu plus et après la tempête Klaus j’avais pu constater une nette progression de son extrémité sud vers la plage du Petit Nice.

Les forts coefficients de marées de ces derniers jours ont eu raison de la passe sud, désormais quasiment fermée, comme l’atteste cette photo prise hier après midi à bord de l’ulm de Michel.

arguin1avril2009.jpg

Le Banc atteint presque la plage du Petit Nice et il ne faut que quelques brasses pour le rejoindre.

Combien de personnes tenteront cette traversée l’été prochain ? Faudra t-il interdire l’accès au Banc pour le protéger de milliers d’estivants qui voudraient y planter leurs parasols ? Faudra t-il intervenir pour désensabler la passe sud ? quel sera l’impact sur l’hydraulique du Bassin ?

Tant de questions qu’il va falloir maintenant se poser.

… C’ÉTAIT UN POISSON D’AVRIL !




Mon prochain livre… ça démarre maintenant !

23022009

1 an et demi après la sortie de mon premier livre sur le Bassin d’Arcachon, voici venu le temps de me consacrer au second.

Depuis une semaine, « Bassin d’Arcachon, balade en altitude » est en pleine conception.

livreicouvbd.jpg

Un thème : le Bassin d’Arcachon en vision aérienne.

Ce livre au format 24×32 cm à l’italienne, comportera 224 pages et environ 200 photographies aériennes, toutes prises à bord de l’ULM de mon ami Michel Boudigues.
Vous découvrirez le Bassin comme vous ne l’avez jamais vu, avec des formes et de lumières qu’on ne peut voir que du ciel.
Vous pourrez constater l’évolution du Banc d’Arguin depuis 2005, découvrir les villages invisibles de l’Ile aux Oiseaux, et vous étonner de paysages inaccessibles.

Un DVD accompagnera l’ouvrage.
Il comportera plusieurs reportages vidéos dont je vous dévoilerai bientôt le contenu.

La sortie est prévue pour début juin et son prix public sera identique au premier, soit 49 €

Je lance dès à présent une souscription à 45 € comprenant le livre, le dvd, et un poster colector.
Vous trouverez un bon de souscription en ligne dans quelques jours. Vous pouvez également venir le remplir à la galerie.
Petit détail important: un règlement par chèque me permet de ne pas encaisser votre chèque avant l’impression du livre.
Vous pourrez également régler par CB via Paypal.

Dans les jours qui viennent je vais créer un site dédié uniquement au livre. J’ai d’ors et déjà créé un groupe sur Facebook.
Pour y adhérer, créez un compte sur www.facebook.fr (si ce n’est pas déjà fait…) et recherchez « Bassin d’Arcachon-Balade en altitude-le livre ». Cliquez sur « rejoindre le groupe ».

Les premières pages et tous les détails vous y attendent déjà…




Survol du Bassin après la tempête « Klaus »

27012009

survoltempete2009bd.jpg

Ce matin, le soleil étant au rendez-vous avec une température extérieure supportable, nous décidons avec mon pilote Michel Boudigues d’effectuer un survol du Bassin afin de photographier les éventuels dégâts de la tempête du 24 janvier.

Nous sommes en hiver et en altitude la température est plus basse qu’au sol. N’oublions pas que nous volons sans porte afin de me faciliter le travail et qu’en plus de la température extérieure je dois supporter le vent projeté par l’hélice de l’ULM. Je m’étais donc emmitouflé d’une polaire + un pull, d’un blouson marin faisant également office de gilet de flottaison ainsi que d’un chapeau polaire et de mitaines pour que mes mains ne gèlent pas.

Nous décollons par « Whisky » (c’est à dire par la Dune du Pyla) à 11h20. La marée est basse avec un coefficient 80. La température extérieure au sol est de 7°c.
Nous survolons la Corniche. Le toit de l’hôtel est entièrement bâché. Nous longeons le Banc d’Arguin. Je ne constate rien d’anormal si ce n’est que le sable a semble t-il pas mal recouvert les oyats.
tempete0901bd.jpg tempete0903bd.jpg

J’en profite pour faire une photo de profil de la passe sud qui nous permet de constater que l’extrémité du Banc se rapproche de plus en plus de la plage du Petit Nice… il sera bientôt possible de se rendre sur le Banc d’Arguin à pied !

tempete0902bd.jpg

Nous prenons la direction de la pointe du Cap Ferret. je m’attendais à voir de gros dégâts mais il n’en est rien. J’ai même du mal à percevoir des toitures endommagées…
Nous remontons jusqu’au village du Canon. Quelques arbres sont tombés mais pas sur les maisons heureusement. Mais nous ne pouvons survoler les zones d’habitation donc je ne peux que constater pour la zone située en première ligne. Le village de l’Herbe est heureusement intact.

tempte0904bd.jpg

Nous longeons la Conche du Mimbeau qui à l’air épargnée. Quelques bateaux se sont détachés de leurs amarres et sont venus s’échouer sur la bande sablonneuse.
Que les people se rassurent, le restaurant « Chez Ortense » ne s’est pas envolé !

tempete0910bd.jpg

Nous repartons vers le Pyla que nous longeons en direction d’Arcachon. Beaucoup de maisons ont subit des dégâts importants au niveau de leur toiture et particulièrement une dont le toit s’est effondré.
tempete0906bd.jpg tempete0905bd.jpg tempete0907bd.jpg

Le front de mer d’Arcachon semble intact et le Port aussi.
Plage de la Hume, deux bateaux dont un voilier « modèle Yves Parlier » sont échoués sur la plage.

Nous remontons le long des ports ostréicoles de Gujan.

On voit bien que les abords du Bassin sont totalement saturés d’eau et certaines habitations sont à la limite de l’inondation.
Je pense qu’en cas de pluies abondantes, certains lotissements devraient se trouver sous les eaux…

Retour par Gujan Mestras. Nous survolons la voie rapide dont les abords sont inondés. Là aussi il y a risque en cas de retour à la pluie.
La forêt est particulièrement touchée aux alentours du zoo, de l’hippodrome et de l’aérodrome. Le Golf de Gujan est défiguré par endroits.

tempete0919bd.jpg tempete0917bd.jpg tempete0915bd.jpg tempete0916bd.jpg tempete0914bd.jpg tempete0909bd.jpg tempete0911bd.jpg

Atterrissage en douceur après 1h10 de vol, en même temps que deux hélicoptères d’EDF.

tempete0913bd.jpg




Nouvelles photographies : collection Automne 2008

1122008

triptiqueocean.jpg

Dans quelques jours (à priori le 12 ou le 13 décembre) vous serez invités au vernissage de ma nouvelle collection de photos du Bassin.
J’ai réalisé les prises de vues en septembre, juste avant mon départ pour les USA.
Au programme : la Dune du Pilat, le Banc d’Arguin, l’Océan et les régates de bateaux traditionnels.

Pour visionner la collection, cliquez ici !




La souris qui fait peur à la télévision

22112008

logothalassapolitique1.jpg

La rédaction de Thalassa gardera un mauvais souvenir de son passage sur le Bassin d’Arcachon et je doute fort qu’ils ne reviennent de sitôt…

Une incroyable polémique sème désormais le trouble entre candidats aux législatives, ostréiculteurs, associations de défense de l’environnement et milieu de la presse et des médias.
Les faits sont très bien relatés dans cet article du journaliste Jacky Sanudo dans le Sud Ouest d’aujourd’hui:
thalassasudouest.jpg

A lire aussi, l’article sur le site de telerama

Faisant moi même parti de cette émission et me retrouvant au final seul à attirer l’attention sur les problèmes environnementaux du Bassin (ma modeste intervention de 30 secondes concernait une fois de plus le Wharf de la Salie Sud…), je tiens à apporter certaines informations complémentaires qui vous aideront peut-être, chers lecteurs, à vous faire une opinion.

Car figurez vous que j’ai eu aussi affaire au reportage intitulé « Bassin d’Arcachon, le dossier noir de la plaisance »

En effet, j’avais été contacté courant août par le réalisateur Jean Marie Barère pour faire partie de cette « mini-enquête » qui lui avait été commandé par la production de Thalassa. Mon engagement environnemental tout récent était parvenu à ses oreilles et je devais donc être le fil conducteur de ce sujet, l’amenant à bord de mon bateaux à la rencontre des intervenants sur différents lieux du Bassin.
Avant de définir la date du tournage nous avons eu un grand nombre de conversations téléphoniques, parfois interminables, pendant lesquelles je lui expliquais ma vision du problème et tentais de m’assurer que mon intervention dans son reportage permettrait d’établir une balance équilibrée entre les problèmes, les solutions, et les perspectives d’avenir.
Mon souhait était de mettre en avant un certain nombre d’initiatives positives et de faire passer un message d’encouragement aux élus du Bassin qui sont conscients du problème mais qui, selon moi, manquent peut-être encore de créativité, de curiosité et de réactivité.

Parmi ces bonnes initiatives :
- le quai patrimoine au Port d’Arcachon, qui pourrait se populariser,
- encourager la plaisance traditionnelle, la voile, notamment par des places au port à tarifs attractifs et prioritaires pour les voiliers,
- développer et encourager la location de bateaux sans antifouling,
- restreindre l’accès aux sites sensibles dans les quelques week ends d’affluence excessive, par exemple en autorisant l’accès au Banc d’Arguin uniquement aux bateaux les moins polluants,
- encourager et trouver des financements pour aider les constructeurs de bateaux électriques et écolos comme la Tillole visible au port de la Teste.

Nous étions donc mi août et pour cette après midi de tournage à bord de mon zodiac le réalisateur allait d’abord faire ses images à l’Ile aux Oiseaux, interviewer des plaisanciers, interroger un chercheur qui venait à peine de commencer une étude sur le sujet, puis ce serait à mon tour d’argumenter.
Après 3 heures de tournage c’était à moi de parler.
Pour évoquer tous mes arguments je m’étais mis a proximité du Bac à Voile « Mallet » qui faisait des cercles autour de mon zodiac. Je pensais que cette image était celle qu’il faudrait retenir à la fin de ce reportage. Mais mon interview tourna au vinaigre. Je senti que le réalisateur n’avait que peu d’intérêt pour mes propos et qu’il y avait peu de place pour une note positive dans ce reportage. Je décidais alors de couper court à ce tournage en débarquant l’équipe sur le quai.
J’exigeais du réalisateur de ne pas figurer dans son « enquête », et afin de m’en assurer, je contactais le lendemain par téléphone le rédacteur en chef de Thalassa qui me rassura sur ce point.

Je sentais que ce sujet délicat n’était pas abordé d’une manière équilibrée. On allait montrer du doigt les bateaux à moteur et les jets ski comme des coupables, comme on montre les « méchants » propriétaires de 4×4, et faire l’impasse sur les possibilité intelligentes d’inverser la tendance et de revenir à une navigation plus sereine et mieux adapté à cet environnement fragile. On allait dénoncer un Bassin pollué par les plaisanciers alors que les journées d’affluences critiques se comptent sur les doigts d’une main…

Je n’ai pas eu la chance de pouvoir visionner ce reportage mais je peux comprendre la réaction violente et expéditive d’Olivier Laban, le nouveau président du syndicat ostréicole du Bassin quand il a exigé de visionner le documentaire, la veille de l’émission.

Mais alors… et la liberté d’expression dans tout ça ?

Facile à dire quand on n’est pas un ostréiculteur à un mois des fêtes de fin d’année…
Il faut aussi se mettre à leur place. Un métier de plus en plus difficile, exercé sous un climat politique local extrêmement tendu, une usine de carton ondulé au comportement douteux, une jetée en ferraille suspectée de polluer les eaux et toujours cette satanée souris qui apparaît comme une épée de Damoclès au dessus de leur tête.

Alors que faire de ce reportage ?
Liberté d’expression et indépendance de la presse ou protection d’une activité professionnelle en danger ?

Pour ma part, le choix sera toujours la liberté d’expression, garante de la démocratie.
Puisque ce reportage a été commandé et validé par Thalassa il aurait dû être diffusé.
Olivier Laban aurait pu argumenter et démonter le reportage en direct sur le plateau. Les blogs et internet se seraient chargés du reste.
Le dialogue et l’échange, même viril, plutôt que la censure. C’est la moins pire des solutions.

Quel dommage que ce reportage ait été tourné mi août quand tout allait mal sur le Bassin et diffusé 3 mois plus tard… quand tout va bien.
Quand au contexte politique lié aux législatives de demain : de la pure parano de la part des deux candidats impliqués dans cette polémique.

Cette histoire de déprogrammation de reportage me trouble au point que j’ai déjà changé d’avis sur la question trois fois depuis hier midi… et vous ?




Avant de partir…

13102008

dunesbancdarguinbd.jpg

Avant de m’envoler pour l’autre continent, je tenais à vous dévoiler quelques une des nouvelles photos du Bassin de la collection Automne 2008.
Il y aura une quarantaine de nouvelles photos.
Elles seront visibles lors du prochain vernissage fin novembre ou début décembre.

oyats01bd.jpg dunepilat02bd.jpg







la saga dbz !!!!!!!!!!!! |
Jem et les hologrammes |
les gifs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fotos y gifs
| Le Photo Blog
| bloginterdit