• Accueil
  • > Recherche : voilier cap cod

St Barth et la Bucket Regatta

31032015

Bucket_1886_panoBD

 

Il me fallait quelque chose de positif pour oublier cette mésaventure administrative et l’impossibilité de récupérer mon Pentax645Z, toujours bloqué en métropole, puisque j’ai décidé de ne pas céder au racket de l’Etat (lire article précédent).

Heureusement, mon ami Pierre Carreau, photographe installé à St Barth, m’a proposé de venir le rejoindre à l’occasion de la Bucket, cette fameuse régate de grands voiliers de luxe.

StKittsNevis_1486BD

Bien sûr j’ai immédiatement accepté l’invitation. J’embarque donc quelques jours plus tard à bord d’un twin- otter d’Air Antilles Espress  pour un vol de 45 minutes qui va m’emmener sur une ile vraiment à part. Pour la deuxième fois je survit à l’atterrissage (la piste de St Barth est l’une des 5 plus dangereuses du Monde) mais quel bonheur d’atterrir devant une plage aussi splendide que celle de St Jean.  Pierre m’attends et nous voilà partis directement nous enregistrer auprès de l’organisation de la Bucket. L’idée est de trouver une place sur le bateau presse pour le lendemain, ce que nous obtiendrons sans problème.

Les voiliers sont là, superbes, majestueux. Il y en a pour tous les goûts :  ultra modernes et design, comme « Better Place », le Wally. Ou plus classique comme le magnifique schooner « Elena of London ». Il y a aussi « Rebecca » que j’avais photographié à New Port en 2010 !

Bucket_1602BD

Ils ne sont pas seuls à mouiller dans la rade de Gustavia. D’innombrables yachts et super yachts sont là aussi.

Bucket_1963PanoBD

Pas de doute, on est bien à St Barth !

Dans cette atmosphère très américaine qui n’est pas sans me rappeler Cape Cod et Nantucket, je me sens dans mon élément. Avec un curieux sentiment de culpabilité car je n’oublies pas que les 1% les plus riches du Monde sont en parti responsables (volontairement ou involontairement) de ce qui ne tourne pas rond sur la planète. J’ai moi aussi ma part d’hypocrisie. Je suis un être humain après tout.

La bonne humeur de mes amis et les sourires des jolies filles que je vais croiser vont vite me faire oublier ma conscience politique et je vais pouvoir me concentrer sur mes prises de vues qui s’annoncent difficiles pour moi, puisque je n’ai pas pu récupérer mon appareil photo et que je devrais me contenter de l’appareil de prêt qui n’est pas vraiment adapté à ce type de reportage. C’est d’ailleurs en utilisant le Pentax 645 D que je vais prendre conscience des progrès que Pentax à fait avec le 645Z. C’est un peu le jour et la nuit. Et là, je me retrouve dans la nuit…

Le vendredi matin, nous voici avec Pierre prêts à embarquer à bord du bateau presse. Cette année, ce n’est pas un tender confortable mais… un bateau de pêche ! une saintoise avec ces deux marins sympathiques. William, originaire de St Barth, connaît tout de son ile et a très envie de nous faire partager sa passion de son métier. En plus il a l’air de s’y connaitre assez bien en voile, ce qui nous facilite la tâche pour bien nous positionner. A bord il y a aussi la joyeuse Ingrid Abery, une photographe anglaise qui s’est spécialisée en photos de régates, Katarina Baliova, une artiste photographe très talentueuse basée à Londres, et Sandra Gâche, photographe de St Martin. Il y a aussi Ed, un américain qui prend des photos panoramiques avec un Sony alpha et qui n’est autre que ce gars qui s’était pris la roue d’un avion sur la tête pendant un atterrissage (article).

Cette année, il n’y a pas beaucoup de vent. Nos images seront donc moins impressionnantes que ce que mes confrères avaient pu faire les années précédentes. Mais il fait beau, et de toutes façons, pour moi, c’est une première expérience de ce type de régate, alors je suis HEUREUX !

Bucket_2097BD

Au bout de deux heures en plein cagnard, je sens que le mal de mer commence à monter. Je me suis mal positionné sur le bateau, un peu trop à l’avant, dans un recoin inconfortable, et j’ai mal géré mon temps passé dans le viseur de l’appareil photo. Alors forcément… une bonne envie de vomir ne tarde pas à se faire sentir. Je préviens les autres : « attention, je vais dégueuler », je passe la tête par dessus bord en priant pour que personne n’ai eu l’idée de me prendre en photo, et j’expulse mon petit déjeuner. Ouf, ça va mieux. Le mal de mer a disparu aussitôt et nous voilà repartis pour la suite de la régate.

Je suis entouré de photographes tous équipés en Canon 5 D MIII avec des cadences de prises de vues en rafale. Moi je suis au coup par coup avec mon moyen format. C’est assez drôle d’entendre le claquement des obturateurs et le mien au milieu, lent, lourd, tel un pachiderme.

Mais je sais au fond de moi, que la qualité du capteur moyen format donnera peut-être un petit plus à mes images. De la profondeur, du détail, bref des petites choses subtiles que je me sens bien seul à percevoir aujourd’hui, au milieu de ces masses d’images filtrées et instagrammées à mort et partagées par milliards sur les réseaux sociaux. Tans pis, je poursuis ma route comme si de rien n’était, résigné à travailler , même « à titre posthume » comme dirait l’ami Tom Perrin :-)

Bucket_2214BD

 

Toutes mes photos sont sur ce lien.

Cette première manche se termine et je pense déjà à celle de demain. Je choisi de varier l’angle de prises de vues et de ne pas embarquer dans le bateau presse le lendemain. Je resterai à terre, dans les hauteur de l’ile, afin de capturer les voiliers avec plus de recul. Et puis, on nous a promis en fin de régate un superbe show aérien. En effet, des passionnés d’aviation de la seconde Guerre Mondiale sont arrivés du Texas avec bombardiers et chasseurs tous droits sorti des Têtes Brûlées. Ils vont d’abord faire des passages bas au niveau de la piste d’atterrissage, puis nous présenter leur show au milieu des navires venus se mettre à l’ancre devant le Fort de St Barth. Pierre a pris son impressionnant 600 mm. Mais les conditions sont médiocres. Nous sommes en contre jour et les avions passent trop loin. Tout le public est déçu. Quant à nous, les photographes, on se dit qu’on aurait mieux fait d’aller à la plage… Heureusement, nous garderons un bon souvenir des passages bas au dessus de la piste.

AirShow_1980BD

Dimanche, dernier jour de la régate, j’embarque à nouveau avec Pierre sur le bateau presse. Nous saisissons quelques belles images des navires sous spi, quand soudain, l’inespéré se produit : une baleine se met à faire des jump entre les bateaux. Je parviens à capter la baleine en train de sauter à côté d’un voilier sur le spi duquel est dessiné… une baleine !

Bucket_2392BisBD

Je complèterai mon reportage par des photos de nuit du Port de Gustavia et j’en profiterai même pour retrouver par hasard, une copine de Dakar que je n’avais pas revu depuis presque 20 ans…

Gustavia_2065BD

Ainsi s’achève mon troisième séjour à St Barth en un an. Retour en Guadeloupe, où je dois passer encore quelques semaines avant de revenir dans mon petit paradis : le Bassin d’Arcachon ! Je ne manquerai pas d’amener soleil et chaleur dans mes bagages (en espérant qu’ils n’aient pas inventé une nouvelle taxe là dessus d’ici là !)…

 

Pour voir toutes mes photos de la Bucket c’est ici !

 




J’ai croisé Barack Obama…

19082011

Comme prévu, ce matin je prend le ferry à Woods Hole pour me rendre sur l’ile de Martha’s Vineyard.

Cette ile est fréquentée en été par l’élite américaine : milliardaires et célébrités à la recherche de la quiétude dans cet endroit merveilleux. C’est aussi sur cette ile qu’a été tourné le célèbre film de Steven Spielberg: Les Dents de la Mer (Jaws).

Mais aujourd’hui je ne suis pas certain d’avoir choisi le bon jour pour y aller faire des photos. En effet, c’est aussi le jour qu’à choisi le Président des Etats Unis d’Amérique pour s’y rendre en vacances pendant 10 jours… je m’attends donc à beaucoup de monde, et à être contrôlé de prés par les services de sécurité, surtout avec mon gros sac de matériel et mon trépied…
En fait il n’en est rien. Le ferry n’est pas vraiment rempli et tout à l’air normal.
Je suis sur le pont et je prend quelques photos pendant la traversée, principalement des beaux voiliers, des bateaux de pêche que nous croisons. Une américaine avec un bébé m’aborde :  » vous travaillez pour un journal ?  » Je lui répond que non, que je suis photographe professionnel mais que je ne suis pas là pour un journal. Et j’ajoute :  » i’m not here for Obama if it’s what you would ask me… » Elle éclate de rire.

Deux minutes plus tard, je vois au loin un autre ferry qui arrive de Martha’s Vineyard. Quelque chose attire mon attention… je vois deux bateaux des coast gards qui escorte l’énorme navire. Un de chaque côté. Là je me dis, il y a forcément quelqu’un d’important dans ce bateau, sinon pourquoi cette escorte ?…

obama01.jpg

obama02.jpg

Le ferry arrive à notre hauteur et je vois du monde sur le pont. Mais justement pas autant de monde que d’habitude… je vise, je zoome au maximum avec le 400 et je balaye le pont… soudain, j’apperçois un grand bonhomme noir en chemise et une femme à ses côtés, noire aussi… je me dis « non, ce n’est pas lui, ce n’est pas possible… » je shoote au maximum, et une fois le ferry hors de porté, je me met en mode lecture. je zoom dans l’image, et là plus aucun doûte : il s’agit bien de Barack et de Michèle Obama !

obama05.jpg  obama03.jpg

Ils sont installés à l’arrière du ferry, accoudés à la rembarde, et semblent regarder l’Ile qui s’éloigne d’eux.
L’homme le plus puissant du Monde est là, en face de moi, à 200 mètres.
Je montre l’image à mon voisin, un américain de NY en vacances à Cape Cod. Il me confirme que pour lui ce sont bien Barack et Michèle Obama. Il n’en revient pas lui non plus, il appelle sa femme qui pousse des « waouuuuu, my god ! » puis d’autres personnes alertées par les cris d’enthousiasme s’approchent pour voir à leur tour, avec toujours la même question : « pourquoi se rend t-il à Cape Cod alors qu’il vient d’arriver sur l’ile… »
J’avoues que cela m’intrigue aussi… je ne comprens pas. Alors j’ai des doutes… je regarde à nouveau mais il y a beaucoup de soleil et sur ce petit écran c’est difficile de voir…
Et puis, ces deux bateaux de coast gards qui escortent le ferry… cela a tendance à lever mes doutes…
Bon… de toutes façons ce soir je serai fixé. 

23:00

De retour à Cape Cod, je me précipite sur mon macbook pour décharger mes cartes mémoire et en avoir le coeur net.
J’ouvre une des photos sur photoshop, je zoome, je zoome…

et…

Ce sont bien Barack et Michèle Obama, mais…
…quand ils avaient 14 ans… ! :-) )

obama04.jpg

Vous êtes déçus ? moi aussi. Mais j’en rigolerai pendant longtemps je crois…




Nouvelles prises de vues pour mon prochain livre : Les 18 heures d’Arcachon

6072011

http://www.dailymotion.com/video/xjr5a1
Je ne rate jamais le départ de la régate des 18 heures d’Arcachon.
C’est l’événement qui marque le début de la saison d’été.

Mais je prépare aussi les prises de vues pour mon prochain livre qui aura pour thème : le plan d’eau. Toutes les photos du livre seront prises depuis un lieu qui se trouve sur l’eau ou depuis un bateau.

Le principe de la régate des 18 heures d’Arcachon c’est que tous les voiliers disposant d’une cabine peuvent y participer. Pendant 18 heures, les équipages manoeuvrent, luttant contre le sommeil, entre le Cercle de Voile d’Arcachon et la jetée Belisaire du Cap-Ferret. Au final, celui qui a fait le plus de tours remporte la victoire.

Depuis 10 ans, j’ai photographié les 18 H sous tous les angles : depuis le Belvédère de la Ville d’Hiver, comme ici en 2003 :

image20.png

En aérien comme cette photo de 2008 :

18heures01bd.jpg

et cette année… depuis mon bateau Cape Cod One.
J’ai voulu les suivre depuis le départ, jusqu’au petit matin.
Au coucher du soleil, je me suis positionné face à la bouée de Belisaire afin d’avoir une bonne perspective avec la Dune du Pilat magnifiquement éclairée derrière les voiliers à la manoeuvre.

img9556bd.jpg img9611bd.jpg img9665bd.jpg

Puis, je suis allé me mettre au mouillage pour la nuit dans la Conche du Mimbeau et j’ai mis le réveil a 5:30 pour ne pas rater le lever du soleil sur les voiliers sous spis.

img9819bd.jpg




Cape Cod, suite et fin…

1112010

img2914panobd.jpg

Oui oui je sais… je n’ ai pas tenu à jour le blog depuis plus de deux semaines…

Mais je vous avez bien prévenu lors de mes derniers articles : j’étais vraiment très occupé et la gestion du blog est assez lourde, surtout quand, comme moi, on souhaite y ajouter un maximum de photos et de vidéos…
C’est pourquoi je continue à vous conseiller de suivre mon aventure sur ma page facebook qui requiert beaucoup moins de manipulations et de programmation que le blog, et que je peux donc mettre à jour plus régulièrement.
Je vous rappelle à nouveau que vous n’êtes pas obligé de créer un compte pour accéder à ma page qui est publique.
Il vous suffit de cliquer sur ce lien :
http://www.facebook.com/pages/Stephane-Scotto-photographe/256749255407

Alors que s’est-il passé depuis le dernier article ?

Et bien j’ai continué à faire des photos, presque tous les jours, quand le temps le permettait.
Je me suis fait déposer en bateau au village de la lagune de Sandy Neck.
Située sur les communes de Barnstable et de Sandwich, Sandy Neck est une longue lagune de plus de 8 km, sans route ni piste cyclable donc inaccessible sans bateau ou sans 4X4. Au bout de cette lagune, il y a un village de cabanes en bois, sans eau et sans électricité et un petit phare. Quelques privilégiés les possèdent et les entretiennent de la façon la plus simple qu’il soit.
Quand je m’y suis rendu, le village était désert. Une atmosphère de village « fantôme » sous un ciel bleu « Scotto ». Magique !

img2608bd.jpg

Cape Cod by the air

J’ai volé encore deux fois avec Chris et son Cesna 172.
Deux longs vols de deux heures, l’un pour explorer le Nord de Cape Cod, jusqu’à Provincetown, l’autre, il y a quelques jours, pour survoler et photographier l’ile de Nantucket.
Lors de ce dernier vol j’ai également demandé à Chris de monter jusqu’à 5000 pieds afin de réaliser des prises de vues de Cape Cod à haute altitude. Nous sommes donc monté le plus haut possible jusqu’à atteindre les nuages.
A cette altitude j’ai vraiment réalisé la taille gigantesque de la baie de Cape Cod car il m’a été impossible de réaliser une vue d’ensemble. Je pense qu’il faut monter beaucoup plus haut, peut-être 8000 pieds…
img1781bd.jpg img1764bd.jpg img1813bd.jpg img1895bd.jpg img1931bd.jpg img1991bd.jpg img2171bd.jpg

Sailing with Kathleen…

Grâce à Florence et à son mari Bill, charpentier de Marine, j’ai eu le privilège de participer à la mise en place des petits rivets en bois sur le pont d’un magnifique voilier en pleine restauration au chantier Beetle Cap.

img3199bd.jpg

Et puis, surtout, la cerise sur le gâteau de ce merveilleux séjour à Cape Cod fut l’expérience inoubliable que j’ai vécu à bord de Kathleen, un fantastique Cat Boat, construit par Bill.
Son propriétaire, Tim, m’avais invité pour une petite croisière de Bristol à Newport dans le Rhode Island.
3 heures de navigation dans un endroit mythique pour tous les marins et les « voileux ».
Comme Tim ne connaît pas le stress, il m’a laissé barrer longuement ce magnifique navire et j’ai même fait l’incroyable expérience de passer sous deux ponts avant de rejoindre le port de Newport. Croyez-moi, passer sous un pont à bord d’un tel voilier c’est extraordinaire ! Nous avons effectué le retour de nuit, sous la pleine lune et avec très peu de vent. Tim est un jusqu’auboutiste donc aucun moteur sur son bateau. Juste le vent et… la patience…

img3570bd.jpg img3357bd.jpg img3273bd.jpg img3245bd.jpg img3636bd.jpg

J’ai également cherché à mieux connaître Cape Cod et ses habitants et saisir leur mode de fonctionnement.
J’ai assez d’images pour réaliser un livre de photos aériennes et je pense que je vais m’y atteler dès mon retour en France.

La suite de mon voyage en Amérique….

Mais avant de rentrer, j’ai encore un mois à passer aux USA et j’ai donc programmé la suite du voyage, avec quelques changements radicaux…
En effet, je ne pars plus en Floride comme je l’avais annoncé mais plutôt pour le Colorado !
Je rejoins mon ami Fabien Laugier, étudiant à l’école des Mines de Golden, dont je vous avait déjà parlé sur ce blog cet été car il réalise une étude sur l’érosion du Bassin d’Arcachon. Je vais rester avec lui quelques jours puis, je l’accompagnerai dans les montagnes rocheuses pour faire des prélèvements, puis je prendrai la route pour un grand « road movie » à travers l’Ouest américain. Je traverserai le Colorado, l’Utah, le Nevada, l’Arizona, et le Nouveau Mexique, afin d’atteindre le désert de White Sands. Puis je remonterai vers Denver par une autre route.
J’ai loué un SUV confortable, et je dormirai dans des Motels, voir dans la voiture si besoin est.
Ce périple devrait durer 15 jours.
Voici l’itinéraire prévu :
image3.png
Il restera donc encore une semaine avant mon retour sur le Bassin d’Arcachon, et j’irai soit à Los Angeles, soit à Miami. Je n’ai pas encore décidé…

Transition à Mystic…




9 ème jour à Cape Cod : Martha’s Vineyard

28102008

marthas27title.jpg

Une chose est sure, la météo américaine n’est pas très fiable…
Ils avaient annoncé de la pluie et une température de… 7 °c pour aujourd’hui et… il a fait un soleil splendide et au moins 22 °c !

Je me lève de bonheur et départ pour Woods Hole (une heure de route) pour ensuite prendre le Ferry pour l’ile de Martha’s Vineyard.
marthas02.jpg
J’avais pris contact par email avec l’office du tourisme (Chamber of commerce) et la directrice m’avait répondu qu’elle m’aiderait à visiter l’ile.

Après 3/4 d’heures de traversée sur un énorme ferry, je pose le pied sur l’ile, qui déjà me semble très attrayante.
marthas01.jpg marthas04.jpg marthas05.jpg

Je suis accueilli par Linda et Nancy dans l’office du tourisme. Je leur explique ma démarche et leur montre le livre du Bassin d’Arcachon. Comme à chaque fois elles sont émerveillées par la beauté de nos paysages. Je leur offre un calendrier. Linda se propose de me faire découvrir l’ile avec sa voiture. Je ne pouvais espérer mieux comme guide. Voici ce que j’appelle l’efficacité à l’américaine !
marthas03.jpg

Nous partons pour Menemsha, un village de pêcheur entièrement fabriqué à l’époque pour le tournage du film de Steven Spielberg « Les dents de la mer » et qui est devenu par la suite un véritable village de pêcheurs.
Mais d’abord, Linda veut me montrer une petite fabrique de verrerie « Martha’s Vineyard Glassorks ».
L’atelier est situé dans une bâtisse en bois. Je découvre leurs oeuvres absolument magnifiques ! Je voudrais bien acheter une citrouille en verre mais j’ai trop peur de la casse dans l’avion du retour. Je me contente donc de faire des photos.
marthas08.jpgmarthas11.jpg marthas06.jpg marthas09.jpg marthas10.jpg marthas07.jpg

Nous arrivons à Menemsha sous un ciel bleu et un soleil radieux. Je suis tout excité d’être là car j’ai dû voir Les dents de la mer au moins 30 fois et je le connais par coeur.
Me voici sur le ponton où Richard Dreyfuss vient rencontrer le chef Brody !
marthas15.jpg marthas14.jpg marthas13.jpg marthas12.jpg marthas18.jpg marthas20.jpg
Comme il est déjà midi, Linda me propose de manger quelque chose et nous rentrons dans une cabane qui abrite une sorte de petite poissonnerie. Le patron est très sympa et me fait goûter une soupe de homard délicieuse ! Je prends un feuilleté au homard, crevette et coquilles saint Jacques, et Linda un sandwiches au homard. Nous mangeons assis sur le rebord du ponton et les casiers à homard nous servent de table. C’est tellement incroyable pour moi de me retrouver là. je me dis que l’équipe du film a dû faire ça tous les jours et je mange peut-être à la même place que Steven Spielberg il y a 30 ans !
marthas26.jpg marthas23.jpg marthas22.jpg marthas21.jpg
Après cette flictuaille qui me change des hamburgers et des pizzas, je reprend l’appareil photo et je shoote tout ce que je peux dans les moindres détails. mais il faut que je fasse vite car il y a encore d’autres lieux à voir.

Nous repartons pour le phare d’Aquinnah. Une falaise située à l’extrémité de l’île connue pour ses roches colorées.
marthas33.jpg marthas29.jpg

Puis Linda m’emmène sur une plage océane bordée de rochers.
marthas34.jpg

Puis nous allons à Edgartown, la ville chic de l’île.
marthas31.jpg marthas30.jpg marthas36.jpg marthas37.jpg marthas32.jpg

C’est ici qu’il y a ce petit traversier qui permet de se rendre en voiture sur la presqu’île de Chappaquiddick (où l’actrice Meg Ryan s’est fait construire une immense propriété). Ce mini-ferry vous l’avez vu dans le film Les Dents de la Mer. Quand le shériff Brody essaye de convaincre le maire de fermer les plages…

Il est déjà l’heure de rentrer à Vineyard Haven. Je veux profiter de le lumière du couchant pour faire des photos du port.
marthas28.jpg
Sur la route, Linda me fait remarquer que nous passons sur un petit pont qui surplombe un bassin ouvert sur la mer. C’est ici même qu’à été tourné la scène dans laquelle les enfants font du dériveur et sont attaqués par le requin…

10 minutes après, me voici à nouveau à Vineyard Haven. Un paradis pour les voiliers en bois qui sont nombreux, même en cette saison. J’en connais qui se feraient des potes ici (n’est-ce pas FX et Mat …?).
Le ciel devient rose, il n’y a pas de vent, juste le bruit des claquements d’ailes des goélands.
marthas38.jpg marthas39.jpg marthas42.jpg marthas43.jpg marthas401.jpg

Ma plus belle journée à Cape Cod est en train de s’achever.
Cette île est magnifique et ses habitants d’une grande gentillesse.
J’en garderai un souvenir impérissable.

Un grand merci à Linda et Nancy de la Chamber of Commerce pour leur aide précieuse.




8 ème jour à Cape Cod : les merveilles de Cosuit

27102008

seafood06.jpg

Aujourd’hui il devait pleuvoir et j’avais donc reporté mon projet de reportage sur l’ile de Martha’s Vineyard. Du coup je me suis accordé un peu de sommeil supplémentaire ce matin.

Mais quand je me suis levé je n’ai pu que constater qu’il n’était plus question de pluie mais de soleil ! et en plus la température est considérablement remontée. Trop tard pour partir sur l’ile.

Du coup, je décide de partir à l’aventure, guidée par la vue en 2D du GPS.

Je retrouve un petit restaurant que j’avais déjà repéré l’année dernière. La déco extérieure est très pittoresque. Et à l’intérieur on se croirait dans la série « L’homme qui tombe à pic » !
seafood07.jpg seafood03.jpg seafood01.jpg seafood02.jpg seafood05.jpg seafood041.jpg

J’arrive à Cosuit. C’est un petit village de Barnstable où les milliardaires pour lequel les milliardaires semblent avoir eu le coup de foudre si l’on en juge par la beauté et l’immensité des demeures qui sont presque toutes en front de mer avec plage et ponton privé…
Heureusement que nous sommes en automne et que l’endroit est désert sinon je ne pourrais pas atteindre les plages pour faire mes photos.
cosuit02.jpg cosuit03.jpg

Cosuit est une sorte d’enclave dans la baie. J’imagine le nombre de voiliers en été dans cette zone protégée de la houle mais ouverte sur l’Océan.
cosuit09.jpg cosuit08.jpg cosuit06.jpg cosuit05.jpg cosuit04.jpg cosuit01.jpg

Je croise quelques amateurs de Clams (nos palourdes du Bassin), bien équipés et tous munis d’un permis spécial pour le ramassage de ce coquillage très apprécié dans la région.

Le silence est total. Un vrai régal pour les yeux et pour les oreilles. Pour mes objectifs aussi.

Il n’est que 17h mais le soleil amorce rapidement sa descente. Je me promène un peu sur l’estran et j’admire les magnifiques maisons perchées dans les hauteurs et toutes reliées à la plage par des immenses pontons en bois. Toutes les propriétés semblent vides.
cosuit10.jpg dennis011.jpg cosuit11.jpg

Demain je tente Martha’s Vineyard. Enfin !

@ suivre…




First day in Cape Cod

20102008

flag.jpg

Comme annoncé, il ne fait pas beau du tout ce matin à Cape Cod.
Le ciel est couvert mais surtout il fait très froid. Le vent glacial continue à souffler très fort.
J’en profite donc pour faire les magasins et acheter quelques souvenirs.
Je roule entre Hyannis et Yarmouth pour me remettre un peu dans l’ambiance.
Il n’y a pas grand monde dehors…
bikers.jpg

Je m’arrête devant ce magasin qui vent des chaises « adirondacks ». Si seulement je pouvais en rapporter une ou deux… elles iraient très bien dans le jardin de ma maison de la Hume.

adirondack021.jpg

Je retrouve le magasin de tee shirts et de de sweat dans lequel je m’étais défoulé l’année dernière et je n’ai pas été déçu… -70 % de remise sur tout le magasin !!! et du stock il y en a !
kuffys02.jpg

Une animation très rigolote a été installée pour les enfants (voir la vidéo ci dessous)

http://www.dailymotion.com/video/kiIdhSFkqj5K0GOfGt

Puis, je m’arrête pour déjeuner dans ce resto : The Breakfast Room. breakfastroom.jpg

Je prends une omelette aux champignons, bacon et fromage + pommes de terres sautées maison + toast + café à volonté. Le tout pour $9…
omelette.jpg
A côté de la caisse il y a une petite boite en plastique contenant de la petite monnaie avec une étiquette que je vous invite à lire.
tips.jpg

Puis je reprends la route en direction du port de Hyannis.
hyannisharbor01.jpg hyannisharbor02.jpg
hyannisharbor01.jpg
cadillac.jpg barbiehouse.jpg

Je photographie un modèle de voilier typique de Nantucket. Il fait vraiment froid et je décide de rentrer à l’hotel pour me reposer.
voilier.jpg

Demain si le temps le permet, j’irais à Chatham.

@ suivre…




2 ème jour à NY

17102008

wtc01.jpg

Aujourd’hui, je me suis promené dans le Financial District.
Il y a dans le bas de Manhattan, au bord de l’Hudson River, une paisible petite Marina avec un ou deux yatch et quelques beaux voiliers.
nymarinawtc.jpg nymarinawtc02.jpg

Là il y a le World Trade Center. Un immense hall avec des palmiers et un toit en verre. En haut des escaliers: une vue sur le chantier. Il fait beau aujourd’hui et le soleil envoie ses rayons à travers les buildings qui entourent Ground Zero.

Ensuite je redescends vers Financial District et enfin Battery Park d’où partent les navettes pour Elis Island et la Statue de la Liberté.
wtc.jpg
pauvreteny.jpg

Puis retour au World Trade Center pour manger un hamburger dans ce que je pourrais appeler la cantine des financiers. Une brasserie à l’américaine avec service et organisation impeccable. Nappes à carreaux et photos anciennes accrochées aux murs de briques rouges et quelques clients à gros ventre, grosse voix, et bretelles pour tenir le pantalon.

hamburgerny.jpg

scott01.jpg

L’estomac bien calé, je pars acheter quelques films pour mes boitiers moyens formats. Le célèbre magasin B&H est fermé pour cause de fête juive alors je me rabat sur K&M sur Broadway. J’ai beau réclamer une remise, rien n’y fera. Je paye le prix fort.
Je rentre dans le magasin de déguisements « Kuffie’s » afin de trouver une tenue originale pour Halloween. La campagne électorale a franchis les portes de ce magasin. Les masques de Obama et et de Mc Cain sont bien mis en évidence. Un mannequin de Sarah Palin semble défier les clients.
deguisements01.jpgdeguisement02.jpg

Sur le chemin du retour, je suis surpris par un camion au couleurs de Pepsi Cola qui s’arrête au bord du trottoir et dont le chauffeur distribue gratuitement des canettes aux passants. Il suffit d’aller se servir. Certains en profite pour se saisir de pack entiers.

http://www.dailymotion.com/video/k6jqeBvtCbacRNOfGU

Demain, départ pour Cape Cod




20/10: end of an american trip !

29102007

Voilà c’est fini.

Dans moins de 40 minutes, je descendrai du loft pour aller à 20 mètres, dans Greenwich street appeler un taxi jaune qui me conduira a l’aéroport de Newark dans le New Jersey.
Mon avion décollera à 19h00.

Je viens de me promener une dernière fois le long de l’East River, jusqu’à une petite marina en plein coeur de Manhattan. Les quelques bateaux qui y sont amarés ont une vue directe sur la statue de la Liberté. Tout cela entouré de buildings impressionnants !

eastriver01.jpg

eastriver02.jpg

eastriver03.jpg

J’ai déjeuné dans une sorte de grande brasserie à l’américaine. Petites tables avec nappes à carreaux rouges, ketchup sur toutes les tables et personnel hyper rapide et souriant. J’ai pris une salade avec du parmesan et du poulet braisé et… une Bud Light !
Puis, juste à côté, un coffee Mocha with leche au StarBuck.
Je l’ai bu tranquilement sur le chemin du retour au bord de la rivière sous un ciel bleu magnifique peuplé d’hélicoptères de la NYPD. J’ai pris quelques dernières photos que je vous montrerai demain car je ne peu plus sortir le matériel qui est maintenant bien rangé pour le voyage.

J’ai deux énormes sacs qui vont en soute et un gros sac photo avec tout mon matériel plus le macbook en cabine. Je m’attends à être fouillé, refouillé et encore refouillé. Tans pis, on ne peu pas leur reprocher d’être vigilant, surtout après avoir été voir les cicatrices du 11 septembre sur Ground Zero…

Je ne devrais pas être trop embêté par les grèves d’Air France puisque je voyage sur la compagnie « Lavion ».

Ce trip américain a été au delà de mes espérances. Je n’ai rencontré que des gens gentils, aimables, souriants. Je n’ai pas vu de violence, assez peu d’obèses et je n’ai pas rencontré Georges Buch ! J’ai découvert New York, une ville d’une autre planète, incroyable, fascinante à tous les coins de rue.
New York est en mouvement perpétuel. Cette immense cité ne s’arrete jamais.
Les américains avancent vite, beaucoup plus vite que nous.

J’ai eu la confirmation que Cape Cod avait de nombreux points communs avec le Bassin d’Arcachon.
Cet endroit est sublime, entièrement préservé grace à une vraie politique environnementale. Nos élus du Bassin feraient bien de s’en inspirer au lieu de nous pourrir le Bassin de projets aussi absurdes les uns que les autres et de nous soupoudrer quelques mesures écologiques bidons histoire d’avoir bonne conscience…
A cape Cod, pas de publicités en 4x3m sur le bord des routes, pas un seul immeuble et pourtant 4 fois plus d’habitants que sur le Bassin à l’année. A Cape Cod il est interdit de construire une maison sans utiliser le bois comme matériau. A Cape Cod, les ostréiculteurs (shell fishermen) sont peu nombreux mais sont la fierté de la baie qui a pris des mesures environnementales draconniennes pour protéger cette activité. A Cape Cod, les seuls bateaux à moteur sont des vedettes destinées à la pêche au gros, ou des bateaux traditionnels en bois fabriqués dans des chantiers du Massachussets ou du Connecticut. Pour la plaisance, les gens naviguent en grande majorité sur des voiliers.

Je suis content de revenir. Pour parler de ce que j’ai vu, pour montrer mes photos, et pour vous faire découvrir d’autres horyzons.

Je repartirai à New york et à Cape Cod, c’est certain.
Et j’irai en Floride et en Californie. Plus tard… mais très bientôt.

Merci à toutes celles et tous ceux qui ont suivi ce blog depuis le début, ou qui l’ont pris en cours de route. Pardonnez moi pour les nombreuses fautes d’orthographe mais le temps m’a manqué pour me relire.
Un immense merci à Isabelle et Pascal Leyo, qui m’ont accueilli à NY dans des conditions exceptionnelles. Je leur doit la réussite de ce voyage.

Fin du trip américain, partie 1.







la saga dbz !!!!!!!!!!!! |
Jem et les hologrammes |
les gifs |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fotos y gifs
| Le Photo Blog
| bloginterdit